Cameroun - Q&R - Extrait du point de presse (7 février 2019)

Q : Envisagez vous de suspendre la coopération militaire avec le Cameroun comme les États-Unis ?

R : La France est liée par un accord de partenariat de défense qu’elle conduit selon les normes internationales en vigueur.

La coopération structurelle de sécurité et de défense avec le Cameroun est axée sur la formation des cadres, avec la mise en place de coopérants conseillers au sein de l’école supérieure internationale de guerre, de l’école d’état-major et de l’école internationale des forces de sécurité de Yaoundé. Ces écoles internationales, labellisées par de nombreux États, reçoivent des stagiaires en provenance de plus de 25 pays du continent africain.

Dans le respect du droit international humanitaire et du droit des conflits armés, cette coopération a également pour but d’aider les forces de défense et de sécurité camerounaises à lutter contre le terrorisme, en particulier contre Boko Haram dans le Nord du pays, tout en protégeant les populations. Cette coopération se poursuit.

Informations complémentaires