Cameroun (05.10.19)

La France se félicite de l’arrêt des poursuites contre 102 membres ou sympathisants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) dont le président du Parti, Maurice Kamto, et de leur libération le 5 octobre.

Elle salue également la décision de libérer 333 personnes en lien avec la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, dans le cadre du dialogue national qui vient de se tenir à Yaoundé. La France salue l’engagement des autorités camerounaises à mettre en œuvre les conclusions de ce dialogue.

La France encourage les autorités et tous les responsables politiques à entretenir la dynamique actuelle dans l’esprit de dialogue et de concorde.

Informations complémentaires