Présentation du Sultanat de Brunei

Données générales

BRUNEI {JPEG}

Nom officiel : Brunei Darussalam
Nature du régime : monarchie absolue
Chef de l’Etat (depuis 1967) et du gouvernement (Premier ministre depuis 1984) : Sultan Haji Hassanal Bolkiah

Situation économique

Situation économique (en 2017) :
PIB : 12,13 Mds$
PIB/HAB : 31439 $
Taux de croissance : 1,32%
Taux de chômage (au sens du BIT) : 9,3 %
Taux d’inflation : 4,95 %
Dette extérieure : 1,4, Md $

Données géographiques :

Superficie : 5 765 km²
Capitale : Bandar Seri Begawan
Villes principales : Kuala Belait, Tutong, Jerudong
Langue officielle : malais standard (bahasa malayu)
Langues courantes : malais, anglais, chinois
Fête nationale : 23 février (fin du protectorat britannique et indépendance en 1984)

Données démographiques

Population : 423 200 habitants
Densité : 80 hab / km².
Croissance démographique : 1,4 % (2016).
Espérance de vie : 79 ans
Taux d’alphabétisation : 96,7 %
Religions : islam (religion officielle ; 79 %), christianisme (8,7 %) bouddhisme (7,8%)
Indice de développement humain (2018) : 0,853 (39ème / 188 pays)

Ambassade de France au Brunei : https://bn.ambafrance.org/

Politique étrangère

Le Brunei entretient des relations privilégiées avec les autres pays de l’ASEAN, tout particulièrement avec la Malaisie et Singapour (premier fournisseur du Sultanat ; coopération étroite dans le domaine de la défense).

La Chine est le 1er investisseur et le 2ème fournisseur du Brunei.. Le sultan Bolkiah y a effectué sa cinquième visite en septembre 2017 et la visite d’Etat au Brunei du président Xi Jinping, en novembre 2018, a confirmé le lancement de la deuxième phase des investissements chinois, essentiellement dans les infrastructures.

Le Brunei a des relations traditionnelles avec le Royaume-Uni (dont il était un protectorat jusqu’en 1984), où le Sultan se rend chaque année. Le Brunei cherche également à développer ses relations avec les Etats-Unis, avec lequel il a signé en novembre 1994 un accord de défense.
Le sultanat, pays fondateur, en 2005 du Transpacific Partnership (TPP) avec la Nouvelle-Zélande, le Chili et Singapour, fait partie des onze Etats qui se sont entendus en janvier 2018 à Tokyo sur un nouvel Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) pour relancer ce partenariat à la suite du retrait américain.

Le Brunei entretient également des relations avec les pays musulmans du Golfe (visite du roi Salman d’Arabie Saoudite en mars 2017).

Relations avec l’Union européenne

Les relations commerciales entre l’UE et le Brunei représentent 740 M€ en 2018 dont 612 M€ d’exportations de l’UE vers le Brunei, la balance commerciale étant très largement bénéficiaire pour l’UE (483M€).

Dans le domaine des services également, les résultats nets sont bénéficiaires pour les pays de l’UE (excédent de 458 M€ en 2017).En matière d’IDE, l’UE représente 1.9 Md€ en 2017.La négociation d’un accord de partenariat et de coopération/APC couvrant l’ensemble de la relation bilatérale a été officiellement lancée en avril 2012. La dernière session de négociations s’est tenue en février 2014.

Mise à jour : 08.19

Informations complémentaires

PLAN DU SITE