Retour sur la participation de la France à la lutte contre les incendies en Amazonie

Conformément aux décisions prises par le Président de la République lors du G7 de Biarritz, la France participe, à la demande des autorités boliviennes, à la lutte contre les incendies en Amazonie. Coordonné par le centre de crise et de soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères en lien étroit avec l’ambassade de France, le dispositif français déployé en Bolivie réunit les moyens humains, logistiques et financiers fournis par les Ministères de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Intérieur et des contributions importantes offertes par la Fondation Airbus et par le Groupe LVMH.

Arrivé à Santa Cruz le 8 septembre 2019 à bord d’un appareil mis à disposition par la Fondation Airbus, un détachement de 38 sapeurs sauveteurs de la sécurité civile française, accompagné par l’ambassadeur de France Denis Gaillard, a été accueilli par le Président bolivien, Evo Morales. En lien permanent avec les autorités du pays et l’équipe européenne qui coordonne les moyens européens engagés sur le terrain, le détachement est déployé sur des opérations de lutte contre les incendies dans la région de San Ignacio. Il est épaulé par des experts de la reconnaissance et de l’évaluation de la sécurité civile, par un module de quatre drones et par des appareils de reconnaissance et de transport dont les rotations sont financées par le groupe LVMH. Le dispositif français a également à sa disposition des rotations d’hélicoptères dotés de capacités de largage d’eau afin d’éteindre des foyers, de sécuriser zones habitées ou infrastructures. Plus de 200 heures de vol, à ce stade, ont été financées par La Fondation Airbus et par le groupe LVMH.

Enfin, pour répondre aux besoins exprimés par la sécurité civile bolivienne, le centre de crise et de soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères enverra une nouvelle aide d’urgence composée d’équipements de lutte contre les incendies. Cet envoi viendra s’ajouter aux deux tonnes d’équipements spécialisés acheminées le 8 septembre dernier.

En coordination avec ses partenaires, la France restera mobilisée sur le front des incendies en Amazonie.

Informations complémentaires