La France se mobilise pour venir en aide aux populations de l’Arakan

La France a récemment décidé d’accorder 1,9 millions d’euros supplémentaires à des organisations non-gouvernementales et au Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) en octobre 2017 en faveur des populations de l’État de l’Arakan (Birmanie). Elle participe désormais à hauteur de 4,1 millions d’euros à l’effort international visant à répondre aux besoins humanitaires des populations de l’Arakan.

En Birmanie, la France a accordé en 2017 1,1 millions d’euros pour faire face à l’urgence humanitaire dans la région de l’Arakan. Cette aide porte sur l’aide alimentaire aux populations de l’Arakan, qui s’élèvera fin 2017 à 865 000 euros. Elle est complétée par un soutien financier de 300 000 euros aux ONG françaises sur le terrain. Cette aide est destinée à répondre aux besoins des populations affectées par les violences et des déplacés internes.

Au Bangladesh, la France apporte son soutien à l’accueil des populations Rohingyas réfugiées au Bangladesh à hauteur de 2,1 millions d’euros pour 2017 dont 300 000 euros au titre de l’aide alimentaire programmée, via une contribution au programme alimentaire mondial (PAM).

La France a par ailleurs affecté une partie de sa contribution volontaire annuelle au Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) en soutien de ses actions au bénéfice des populations Rohingyas en Birmanie et au Bangladesh, pour un montant d’un million de dollars (860 000 d’euros) en 2017.

Aide humanitaire de l’Union européenne

L’Union européenne, dont la France est le 2e contributeur net budgétaire, constitue l’un des acteurs majeurs de l’aide humanitaire en Birmanie. Elle contribue à répondre à la crise humanitaire de la communauté Rohingya en Birmanie et au Bangladesh par une aide de 51 millions d’euros.

L’Union européenne apporte une aide à hauteur de 21 millions d’euros en faveur des Rohingyas et des communautés d’accueil au Bangladesh et en Birmanie. Lors de la conférence des donateurs, qu’elle a co-organisée à Genève le 23 octobre 2017, l’Union européenne a annoncé qu’une aide supplémentaire de 30 millions d’euros serait attribuée pour les communautés Rohingyas au Bangladesh pour 2017. Sur ces 30 millions d’euros annoncés, 5 millions d’euros seront alloués à la réponse aux besoins élémentaires des populations Rohingyas au Bangladesh, 5 millions d’euros contribueront à l’enregistrement des populations arrivant au Bangladesh, et 20 millions d’euros seront investis dans des actions de redressement rapide et de développement dans le pays.

Mise à jour : 31.10.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE