Birmanie – Libération de Wa Lone et Kyaw Soe Oo (07.05.19)

Les journalistes de l’agence Reuters, MM. Wa Lone et Kyaw Soe Oo, ont été libérés ce matin à la suite d’une décision d’amnistie du président de la République de l’Union de Birmanie. Ces journalistes avaient été arrêtés en décembre 2017, puis condamnés à 7 ans de prison.

La France, qui avait appelé les autorités birmanes à leur libération, se réjouit de cette décision.

La France réaffirme son soutien à la transition démocratique en Birmanie et aux efforts du gouvernement civil en vue de faire progresser l’État de droit et le respect des droits de l’Homme.

La liberté de la presse constitue l’un des fondements de toute société démocratique. Les journalistes doivent pouvoir exercer leur métier en toute liberté, sans crainte d’être intimidés ou arrêtés.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE