Situation des Rohingyas (New York, 6 novembre 2017)

Déclaration de la présidence du Conseil de sécurité des Nations unies


La France salue l’adoption le 6 novembre, par le Conseil de sécurité des Nations
unies, de la déclaration présidentielle sur la situation des Rohingyas en Birmanie. C’est la première déclaration adoptée sur la Birmanie depuis 2008.

Lors de son discours à l’ouverture de la 72ème Assemblée générale des Nations unies en septembre, le président de la République a indiqué que la France prendrait l’initiative au Conseil de sécurité face aux persécutions dont sont victimes les populations rohingyas. Après une réunion à huis clos organisée avec le Royaume-Uni autour de Kofi Annan lors de la présidence française du Conseil de sécurité en octobre, cette déclaration adoptée à l’unanimité et à l’initiative de la France et du Royaume-Uni envoie un message fort et unanime de la communauté internationale.

Cette déclaration condamne les attaques et les violences perpétrées dans l’État de l’Arakan et demande au gouvernement birman d’y assurer l’accès humanitaire et le retour volontaire, sûr et digne des réfugiés. Elle demande également que les responsables de violations des droits de l’Homme soient poursuivis devant la justice et salue l’engagement du gouvernement birman de mettre en œuvre les recommandations de la commission consultative sur l’État de l’Arakan présidée par Kofi Annan. Le Conseil de sécurité appelle en outre le gouvernement birman à prendre en compte les causes profondes de la crise dans l’État de l’Arakan et à assurer le respect des droits de l’Homme et un accès égal et entier à la citoyenneté pour tous les individus.

Ce texte prévoit que le secrétaire général des Nations unies rende compte au Conseil de sécurité de l’évolution de la situation dans 30 jours et l’encourage à envisager la nomination d’un conseiller spécial sur la Birmanie.
Il s’agit d’une étape dans la dynamique positive de la communauté internationale pour contribuer au règlement de cette crise.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE