Biélorussie - Q&R - Extrait du point de presse (24.04.18)

Q - Cela fait trois mois aujourd’hui que l’accès au site d’information le plus lu au Bélarus, Charter97.org, est bloqué dans ce pays. RSF et d’autres organisations de défense des droits de l’homme dénoncent un acte de censure exemplaire. Quelle est la réaction de la France ?

R - Nous regrettons la décision des autorités biélorusses de bloquer, fin janvier, l’accès au site d’information Charter97.org, principal portail indépendant du pays.

La France est attachée, partout dans le monde, au respect de la liberté de la presse et de la liberté d’opinion, notamment sur internet.

De telles restrictions aux libertés fondamentales ne vont pas dans le sens du rapprochement de la Biélorussie avec le Conseil de l’Europe et l’Union européenne.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE