Bangladesh - Q&R - Extrait du point de presse (24.04.18)

Q - Cinq ans après le décès de 1138 ouvriers du textile dans l’effondrement du Rana Plaza, au Bangladesh, plusieurs associations (Sherpa, Action Aid France), qui mettent en cause le groupe Auchan, évoquent "le blocage" au "niveau" du Quai d’Orsay de la commission rogatoire internationale adressée par un juge français. Qu’en est-il de cette demande de commission rogatoire ?

R - Afin de contribuer à la manifestation de la vérité après cet épouvantable drame, les autorités françaises coopèrent activement avec les autorités judiciaires et procèdent notamment aux transmissions requises par le magistrat instructeur.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE