Bahreïn - Confirmation en appel de la condamnation du chef de l’opposition (12 décembre 2016)

La France prend note avec préoccupation de la condamnation à neuf ans de prison en appel du secrétaire général du Wefaq, Cheikh Ali Salman, dont le mouvement, principal parti d’opposition, avait été dissous en juillet par la justice.

Il est indispensable de créer les conditions en vue de la reprise d’un dialogue politique élargi, essentiel à la réconciliation nationale.

La France réitère son attachement à la liberté d’opinion et d’expression partout dans le monde, ainsi qu’au droit à un procès juste et équitable.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE