Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

La France et l’Autriche entretiennent des relations amicales et étroites. Au plus fort de la crise de Covid-19, l’Autriche a d’ailleurs accueilli trois patients français en réanimation.
A la suite de l’attentat qui a endeuillé l’Autriche en novembre 2020, l’Autriche et la France ont été à l’origine d’une déclaration conjointe sur la lutte contre le terrorisme adoptée par le Conseil » des affaires générales » de l’Union européenne, le 17 novembre 2020.

Au-delà des questions de sécurité intérieure, l’Autriche et la France coopèrent très étroitement pour lutter contre la pandémie de la Covid-19 et ses variants, mais aussi pour renforcer la gestion des migrations et le fonctionnement de l’espace Schengen, la protection de l’Etat de droit, le processus d’élargissement, la relance verte, les négociations commerciales internationales, les relations avec le Royaume-Uni après le Brexit. Sur ces différents sujets, nos deux pays échangent afin de promouvoir des solutions conjointes dans un cadre tant bilatéral qu’européen.

Le Centre franco-autrichien (CFA) constitue un instrument du dialogue bilatéral

Le Centre franco-autrichien pour le rapprochement en Europe a été créé à l’initiative de l’ancien chancellier autrichien, M. Bruno Kreisky, et de M. Jacques Chirac pour promouvoir, à partir de 1978, les contacts entre Europe occidentale et Bloc de l’Est. Basé à Vienne, le CFA est financé à parité par les deux gouvernements. Il organise des colloques et des séminaires, donnant lieu à des publications. Le CFA consacre désormais un tiers de ses travaux aux Balkans occidentaux, un tiers au Partenariat oriental et un tiers à l’Union européenne.

Présence française

Ambassade de France à Vienne et des représentations permanentes auprès de l’ONU et de l’OSCE. 8000 Français
Site Internet de notre ambassade : http://www.ambafrance-at.org
Consulats : 6 consulats honoraires
Nombre de ressortissants français : ??

Visites

A la suite de l’attentat qui a endeuillé l’Autriche en novembre 2019, M. Clément Beaune s’est rendu à Vienne le 9 novembre et le président de la République, M. Emmanuel Macron, a reçu le 10 novembre le chancelier Sebastian Kurz à l’Elysée, ainsi que la chancelière allemande, Mme Angela Merkel, le président du Conseil européen, M. Charles Michel, et la présidente de la Commission européenne, Mme Ursula von der Leyen, pour évoquer ensemble la lutte contre le terrorisme.

M. Clément Beaune a en outre reçu son homologue autrichienne le 2 février 2021 pour effectuer le suivi de cette déclaration et élargir encore les domaines de coopération franco-autrichiennes. Plusieurs visites sont prévues en 2021, notamment au niveau ministériel, si le contexte sanitaire le permet.

Gilles Pécout est l’ambassadeur de France à Vienne. @GillesPecout


Michael Linhart est l’ambassadeur d’Autriche en France. @LinhartBMEIA

Relations économiques

Nos échanges commerciaux avec l’Autriche, notre 21ème partenaire commercial en 2019, sont stables (10 Mds€ en 2019), mais structurellement déficitaires (aux alentours de -2Mds€ ces dernières années, 17ème déficit en 2019), l’Autriche constituant un petit marché déjà bien couvert par des concurrents notamment allemands, italiens, chinois et américains.

Avec 4Mds€ d’exportations en 2019 et une part de marché de 3%, nous sommes le 11ème fournisseur de l’Autriche. Le marché français est un débouché important pour l’Autriche (nous sommes son 5ème client en 2019 avec 6Mds€ d’importations).

C’est en termes d’investissements croisés que la relation est la plus dense et les évolutions récentes encourageantes : nos investissements se sont renforcés ces cinq dernières années avec un stock qui a plus que doublé entre 2014 (1,7Mds€) et 2019 (3,7Mds€). La présence française est importante avec quelque 300 entreprises françaises employant environ 18 000 personnes.

En 2019, près de 250 entreprises autrichiennes sont implantées en France employant plus de 12 000 personnes. 20 projets d’investissement autrichiens en France ont été recensés par Business France en 2019 (contre 16 en 2018), permettant de créer ou maintenir 289 emplois. La politique d’attractivité de la France auprès d’investisseurs autrichiens se renforce, en particulier dans la filière du rail, un train de nuit Paris-Vienne devant voir le jour fin 2021.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Le français demeure la langue étrangère la plus étudiée en Autriche après l’anglais (près de 10 % des élèves l’apprennent). Compte tenu de l’importance qu’attachent les autorités autrichiennes au français dans leur système éducatif, l’Autriche a accédé en 2006 au statut d’observateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Nos relations culturelles sont particulièrement riches. De nombreux artistes, musiciens et intellectuels français sont accueillis régulièrement en Autriche qui dispose d’un tissu d’opérateurs culturels exceptionnel.

Notre coopération culturelle est mise en œuvre par l’Institut français d’Autriche à Vienne (http://institut-francais.at) dont l’action est basée sur les priorités de la diplomatie culturelle française : partenariats avec les institutions autrichiennes, actions hors les murs à Vienne et dans les Länder, renouvellement des outils d’enseignement et de communication…

Le Lycée français de Vienne, fondé en 1946, scolarise plus de 1900 élèves (de la maternelle à la classe préparatoire) dont 39 % d’Autrichiens, 41% de Français et 20 % d’élèves de pays tiers.

Les programmes de coopération éducative et universitaire sont importants et diversifiés, et leur potentiel en termes d’influence a vocation à être accru. Avec 431 étudiants autrichiens en France en 2017, la France est la 6ème destination des étudiants autrichiens après l’Allemagne, la Suisse, et le Royaume-Uni et la 4ème destination pour ce qui concerne le programme ERASMUS+ (511 étudiants en 2017).

Dans le domaine scientifique, la coopération se développe de manière directe entre laboratoires et organismes de recherche (CNRS, INSERM et CEA) ainsi que dans le cadre du PAI Hubert-Curien Amadeus. La France est le 5ème partenaire scientifique de l’Autriche. Le fort investissement autrichien dans le domaine de la recherche (3,217% de son PIB en 2019, et volonté de l’Autriche d’atteindre un objectif de 3,76% du PIB en R&D à horizon 2020-2021) incite à renforcer les coopérations franco-autrichiennes dans le domaine scientifique.

Mise à jour : 09.03.21

Informations complémentaires