Le Forum des îles du Pacifique (FIP)

Créé en 1971 sous l’appellation « Forum du Pacifique Sud » et rebaptisé en 2000, le Forum des îles du Pacifique est la principale organisation intergouvernementale de dialogue politique en Océanie.

Elle compte 18 membres de plein exercice, qu’il s’agisse d’Etats indépendants ou de territoires associés de l’Océanie*. D’autres pays et territoires du Pacifique ont au sein de cette organisation un statut plus limité de membre associé ou d’observateur**.
La vocation du forum est de contribuer à la stabilité et au développement économique des Etats insulaires du Pacifique, en créant un dialogue constant sur les enjeux politiques, de sécurité et sur les enjeux socio-économiques. Chaque année a lieu un sommet qui rassemble les dirigeants océaniens. Le 48e sommet s’est tenu à Apia (Samoa) en septembre 2017 et était consacré au développement durable et à la gestion des ressources naturelles (initiative « Blue Pacific »).
L’Union européenne a fait du FIP son interlocuteur privilégié dans le Pacifique Sud, en lui confiant notamment le rôle d’ordonnateur principal des financements européens destinés au Pacifique : fonds structurels (FED), mais également programmes d’adaptation au changement climatique.
L’insertion des collectivités françaises dans leur environnement a connu une réelle avancée avec l’accession en septembre 2016 de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie française au statut de membre à part entière du Forum des îles du Pacifique.
Le budget de fonctionnement du Forum est de près de 6 millions d’Euros, avec comme principaux contributeurs l’Australie (30 %) et la Nouvelle-Zélande (30 %). Son secrétariat permanent, installé à Suva (Fidji), emploie près de 140 personnes. Il est dirigé depuis janvier 2015 par Mme Meg TAYLOR, de nationalité papouasienne.


Le Dialogue « post-Forum »
Depuis 1989, la France participe au Dialogue « Post-Forum », instance informelle du Forum des îles du Pacifique où les pays bailleurs de fonds (Etats-Unis, Japon, Corée du Sud, Chine, Inde, Canada, Royaume-Uni notamment) et les organisations internationales partenaires (UE, ASEAN, Banque asiatique de Développement) procèdent chaque année à un échange de vues sur des enjeux communs (développement, climat, crises politiques régionales).

*Australie, Iles Cook, Fidji, Kiribati, Iles Marshall, Etats fédérés de Micronésie, Nauru, Niue, Nouvelle Calédonie, Nouvelle-Zélande, Palau, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Polynésie française, Iles Salomon, Samoa, Tonga, Tuvalu et Vanuatu

**Tokelau (Membre associé) ; Samoa américaines, Timor oriental, Guam, Wallis et Futuna, Mariannes du Nord (Observateurs)

Mise à jour : juin 2018

PLAN DU SITE