La Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures

L’Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB) est une banque d’investissement créée à l’initiative du Président chinois XI Jinping. Partant du constat d’un important déficit d’investissements en infrastructures en Asie – évalués à plus de 26 000 Mds USD à l’horizon 2030 – les autorités chinoises ont entrepris de créer une nouvelle banque de développement spécialisée dans ce secteur.
L’AIIB a été officiellement inaugurée en octobre 2014. Elle est dotée de 20 Mds USD de capital libéré, ce qui en fait l’une des principales institutions financières internationales en Asie, et lui confère une capacité d’action comparable à celle de la Banque mondiale.
De 57 membres lors de sa création, elle est passée à 86 membres en 2018 (dont 63 membres régionaux et 23 membres non-régionaux). 20 candidatures étaient en cours d’examen en mai 2018.
Le siège de l’AIIB est à Pékin. Son Président est chinois (M. Jin Liqun).
Fin 2017, l’AIIB avait déjà engagé le financement de plusieurs projets d’infrastructures en Asie centrale (Pakistan, Tadjikistan, Azerbaïdjan), dans le Caucase (Géorgie), en Asie du sud (Inde, Bangladesh), dans l’ASEAN (Birmanie, Indonésie, Philippines), en Afrique du Nord et au Moyen-Orient (Egypte, sultanat d’Oman). Ses projets portent jusqu’à présent sur des infrastructures de transport (routes, ferroviaire) et sur des infrastructures de production ou de transmission d’énergie (hydraulique, solaire, gaz, pétrole).

Reflet de son engagement financier au sein de cette institution, la Chine possède une part prédominante des droits de vote, comme l’illustre le tableau de ses principaux contributeurs ci-dessous.

L’Union européenne, considérée dans sa globalité, est le deuxième actionnaire de l’AIIB, avec plus de 20 % du capital détenu et 20,8 % des droits de vote. La France est officiellement devenue membre en 2016. Elle est représentée au même titre que onze autres pays de l’Union par l’Allemand Nikolai PUTSCHER.

Liste complète des membres de l’AIIB et des pays candidats

Mise à jour : juin 2018

PLAN DU SITE