Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

Membre du G20, l’Argentine est un partenaire majeur de la France en Amérique latine et son quatrième partenaire commercial dans la région. Nos relations historiques, diversifiées et de grande qualité, notamment dans les domaines scientifiques et culturels, ont été encore renforcées par les nombreux entretiens politiques bilatéraux depuis plusieurs années.

Sur le plan politique, notre relation dans les enceintes internationales est dense, comme l’illustre notre coopération en matière de droits de l’Homme. La France et l’Argentine ont notamment lancé en 2018 une campagne commune en faveur de la ratification de la convention internationale contre les disparitions forcées, signée en 2006 à Paris.

Présence française

Dispositif diplomatique et consulaire français en Argentine : Ambassade de France et Consulat général à Buenos Aires.
Communauté française : 11 900 inscrits au registre des Français établis hors de France

Visites

  • Dans le sens France-Argentine : visites de Mme Roxana Maracineanu, ministre des Sports, lors de la cérémonie d’investiture du président Fernandez (10 décembre 2019), M. Emmanuel Macron, président de la République (28 novembre-1er décembre 2018), délégation du groupe d’amitié France-Argentine à l’Assemblée nationale (9-15 septembre 2018), M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères (13-15 septembre 2018), M. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale (5-7 septembre et 13-15 avril 2018), M. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances (18-21 mars 2018 et 21-23 juillet 2018), M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères (10-13 décembre 2017), M. Christian Masset, secrétaire général du MEAE (2-4 avril 2017, consultations bilatérales), M. Michel Sapin, ministre de l’Économie et des Finances (30 mars 2017), M. François Hollande, président de la République (24-26 février 2016), M. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, en janvier 2013
  • Dans le sens Argentine-France : visites de M. Alberto Fernandez, président de la République (5 février 2020), de M. Alejandro Finocchiaro, ministre de l’Éducation (4 juillet 2019), délégation du groupe d’amitié Argentine-France à la Chambre des députés (5-12 février 2019), M. Jorge Faurie, ministre des Relations extérieures (3 avril 2018), Mme Gabriela Michetti, vice-présidente (27 mars 2018), visite de travail du président Mauricio Macri en France et entretien avec le président Emmanuel Macron (26 janvier 2018), entretien entre le président François Hollande et le président Mauricio Macri à Paris (juillet 2016) ; déjeuner de travail entre M. Ayrault, ministre des Affaires étrangères, et son homologue Mme Susana Malcorra (mai 2016) ; entretien entre M. Manuel Valls, Premier ministre, et le président Mauricio Macri au forum de Davos (janvier 2016) ; visite officielle en France de la présidente Cristina Kirchner (mars 2014)
Ambassadrice de France en Argentine : Claudia SCHERER-EFFOSSE
https://twitter.com/SchererEffosse

Ambassadeur d’Argentine en France : Mario Raúl VERON GUERRA

Relations économiques

L’Argentine est notre quatrième partenaire commercial en Amérique latine (6,4 % de nos exportations commerciaux dans la région) en 2018. Nos échanges commerciaux s’élèvent à 1,17 Md EUR (2018), alors que notre excédent commercial a atteint +853 M € en 2015 avant de décroitre par la suite (402 M € en 2018). La France, 8e fournisseur de l’Argentine (2018), exporte essentiellement des produits chimiques, parfums et cosmétiques (23 %) et des matériels de transport (24 %), des machines industrielles et agricoles (15 %) et des produits pharmaceutiques (10 %). Une délégation d’entreprises française s’est rendue en Argentine en septembre 2016, puis en septembre 2018 sous l’égide du Medef international.

La France figure au 5e rang des investisseurs étrangers (stock d’IDE de 2,55 Mds €) et quelque 250 groupes français sont implantés ou représentés, dont 27 du CAC 40, employant environ 50 000 personnes. La présence française est significative dans plusieurs secteurs : l’agroalimentaire (Danone, Lesaffre, Louis Dreyfus), l’automobile (PSA Peugeot Citroën, Renault), la production d’hydrocarbures (Total), la distribution (Carrefour, Casino), le tourisme et l’hôtellerie (Accor), la santé (Sanofi Aventis, Servier…), les cosmétiques (L’Oréal, Pierre Fabre), les transports (Alstom).

L’Agence française de développement a ouvert un bureau en septembre 2018 en Argentine, où elle intervient à hauteur de 100 millions d’euros par an sur des projets souverains, ainsi que sur des projets non-souverains en partenariat avec des collectivités territoriales argentines.

L’Argentine est le premier État sud-américain avec lequel la France a signé un accord vacances-travail, entré en vigueur en 2011.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La culture, l’enseignement supérieur et la recherche occupent aussi, de longue date, une place centrale dans la relation bilatérale, sur la base de l’accord de coopération signé en 1964 et actualisé par la signature d’une lettre d’intention en février 2016. L’organisation d’une saison croisée en 2022-2023 permettra de mettre en valeur et de renouveler ces échanges.

Le dispositif français en Argentine se concentre principalement autour du Service de coopération et Action culturelle de l’Ambassade - Institut français d’Argentine (IFA), du réseau des Alliances françaises (54 dans le pays, dont celle de Buenos Aires créée il y a 125 ans), du Centre franco-argentin au sein de l’Université de Buenos Aires, et des deux établissements éducatifs, le lycée franco-argentin Jean Mermoz, et le collège franco-argentin de Martinez.

  • Coopération culturelle
    Notre coopération, toujours dynamique, a été marquée ces dernières années par les célébrations du cinquantenaire de la visite du général De Gaulle en Argentine (2014), du Bicentenaire de l’indépendance argentine (2016), puis d’un dialogue croisé France-Argentine (2018-2010) afin de mettre en lumière des projets innovants. L’Argentine a également été l’invitée d’honneur du salon du livre de Paris en mars 2014.
  • Coopération scientifique
    La recherche et l’innovation sont soutenues en Argentine par des politiques publiques actives, et la France mène une coopération scientifique très étroite (plus de 100 projets de recherche bilatéraux, 300 missions annuelles de chercheurs français). Les deux pays ont établi des partenariats dans des domaines divers : ECOS-Sud (mobilité de chercheurs), Bernardo Houssay (mobilité de jeunes doctorants), Saint-Exupéry (thèses en cotutelle), Arfitec (formation d’ingénieurs), BEC.AR (bourses de master et séjours en laboratoires pour les Argentins). Ils développent des équipes de recherche binationales.
  • Coopération universitaire
    L’Argentine est dotée d’un vaste dispositif universitaire public qui a célébré ses 400 ans en 2013. Notre coopération, historiquement développée dans les sciences humaines et sociales, s’étend également à l’enseignement technique supérieur et l’ingénierie. La France accueille environ 1000 étudiants argentins chaque année (quatrième pays d’accueil), et l’Argentine accueille environ 500 étudiants français. Il existe plus de 700 accords universitaires, parmi lesquels un accord de reconnaissance mutuelle des diplômes signé en 2015. Récemment, un programme de soutien aux échanges dans le domaine de l’art, la culture et l’innovation a été lancé (programme INNOVART).

Autres types de coopérations

  • Coopération décentralisée
    La coopération décentralisée s’est développée depuis le premier forum franco-argentin qui s’est tenu en 2008. Les deuxièmes rencontres de la coopération décentralisée France-Argentine de Biarritz et Pau (novembre 2012) ont également été un succès, ainsi que les troisièmes rencontres de Santa Fe (mai 2019). Plusieurs partenariats actifs sont en cours sur des thématiques telles que le développement durable, les pôles de compétitivité, la formation professionnelle, la protection et la gestion des territoires, le tourisme, les politiques culturelles.

Relations avec l’Union européenne

Le dialogue bilatéral UE-Argentine repose sur l’accord-cadre de coopération commerciale et économique de 1990. Dès son élection, le président Mauricio Macri a fait de la relance des négociations d’un accord de libre-échange UE-Mercosur, initiées en 1999, une priorité. Le 28 juin 2019, en marge du sommet du G20 à Osaka, un accord politique a été annoncé entre l’UE et le Mercosur. Cet accord doit encore être analysé et formalisé dans un document juridique, qui devra ensuite suivre le processus de signature et d’approbation de l’UE, lequel prévoit qu’il soit ratifié par l’ensemble des parlements nationaux.

L’Argentine fait partie des pays ayant perdu le bénéfice d’une enveloppe nationale dans le règlement sur l’Instrument de coopération pour le développement (ICD) pour la période 2014-2020. Elle continue toutefois de bénéficier des programmes thématiques et régionaux de l’ICD (2500 Mds € pour la région Amérique latine pour la période 2014-2020) à travers des programmes tels qu’Erasmus Mundus II, ALFA III (formation professionnelle), AL-INVEST IV (promotion de l’investissement), @LIS (société de l’information) ou URB-AL III (coordination des politiques urbaines).

Mise à jour : 10.04.20

Informations complémentaires