Disparition de M. Jamal Khashoggi (12 octobre 2018)

La disparition à Istanbul, le 2 octobre dernier, de Jamal Khashoggi, suscite de graves interrogations sur son sort.

La France demande que les faits soient clairement établis et que tous ceux qui peuvent contribuer à la manifestation de la vérité y concourent pleinement. C’est le message que nous avons transmis aux autorités saoudiennes. Les accusations portées contre elles nécessitent qu’elles fassent preuve de transparence et y apportent une réponse complète et circonstanciée.

La défense de la liberté de la presse et de la liberté d’expression ainsi que la protection des journalistes sont des priorités de la France, alors que près de 800 journalistes ont été tués dans l’exercice ou en raison de leurs fonctions à travers le monde au cours des dix dernières années selon RSF, et que 90 % des crimes commis à l’encontre des journalistes restent sans suite judiciaire.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE