Arabie saoudite - Q&R - Extrait du point de presse (7 janvier 2019)

Q : Les autorités saoudiennes ont donné aucune indication qu’elles seraient prêtes à une dimension internationale aux enquêtes sur l’assassinat de Jamal Khashoggi et au contraire le parquet va requérir la peine de mort contre cinq des onze suspects jugés pour le meurtre du journaliste. Est-ce que votre appel pour que les responsabilités soient clairement établies et que les auteurs des faits en répondent dans le cadre d’un véritable procès risque de ne pas être entendu sans une réaction plus musclée de la communauté internationale ?

R : La position de la France est constante.

Nous attendons des autorités saoudiennes une réponse transparente, exhaustive et crédible aux questions dans l’enquête sur l’assassinat de M. Jamal Khashoggi.

Nous demandons que les faits soient clairement établis dans cette affaire d’une extrême gravité et que ses responsables soient jugés et punis. C’est pourquoi, nous suivons avec attention la procédure judiciaire actuellement en cours en Arabie Saoudite.

La France est opposée à la peine de mort en tous lieux et en toutes circonstances.

Informations complémentaires