Angola - Q&R - Extrait du point de presse (23 novembre 2017)

Q - Suivez-vous le dossier du Français Benoît Nayme, employé d’une entreprise française et assassiné en novembre 2016 en Angola ? Selon sa famille, il aurait été tué après avoir découvert un système de corruption qu’il aurait voulu dénoncer ou dans lequel il n’aurait pas voulu tremper.


R - Une procédure judiciaire est en cours.

Dans le respect des procédures angolaise et française, nous restons attentifs à ce que la recherche de la vérité progresse.

Nous agissons pour faciliter les déplacements des proches de la victime en Angola.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE