Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

La France entretient avec Andorre des liens historiques et institutionnels. La Constitution approuvée par le peuple andorran via un référendum le 14 mars 1993 définit le régime politique de l’Andorre en coprincipauté parlementaire. Conformément à la tradition institutionnelle de l’Andorre, les deux coprinces - qui sont, à titre personnel et exclusif, l’évêque d’Urgell et le Président de la République française - sont, conjointement et de manière indivise, le chef de l’Etat et en incarnent la plus haute représentation. La constitution andorrane les qualifie également de symbole et garants de la permanence et de la continuité de l’Andorre, ainsi que de son indépendance.

De par la proximité géographique de nos deux pays, la coopération transfrontalière franco-andorrane est dynamique et s’étend désormais à toutes les dimensions de notre relation bilatérale : économie, environnement, éducation et santé en associant acteurs publics et privés. Un comité de dialogue transfrontalier se tient annuellement et permet de favoriser une coopération concrète des deux côtés de la frontière.

Le 22 mars 2017 à Paris, un accord concernant la viabilité des routes nationales 20, 320 et 22 entre Tarascon-sur-Ariège et la frontière franco-andorrane a été signé. Il contribue à favoriser l’accès à l’Andorre depuis le côté français et à réduire l’enclavement de la Principauté au cœur du massif pyrénéen.

Visites

La densité des visites et entretiens bilatéraux témoignent de la proximité des relations franco-andorranes :

  • 21-22 juin 2021 : entretien du président de la République, M. Emmanuel Macron, en sa qualité de coprince et M. Jean Castex, Premier ministre, avec M. Xavier Espot, chef du gouvernement andorran, à l’occasion de sa visite à Paris.
  • 22 décembre 2020 : entretien en visioconférence de M. Jean Castex, Premier ministre avec M. Xavier Espot, chef du gouvernement andorran.
  • 22 octobre 2020 : entretien à Paris de M. Clément Beaune, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères chargé des Affaires européennes, avec son homologue andorran, M. Landry Riba, secrétaire d’État aux Affaires européennes de la Principauté d’Andorre.
  • 17 février 2020 : visite en Andorre de M. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Il a rencontré le chef du Gouvernement, M. Xavier Espot, et la ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Mme Ester Villarubla.
  • 12 et 13 septembre 2019 : le président de la République, M. Emmanuel Macron, en sa qualité de coprince, s’est rendu en Principauté d’Andorre et s’est déplacé dans les sept paroisses du pays.
  • 6 et 7 juillet 2018 : visite de M. Sébastien Lecornu, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire. Il s’est entretenu avec M. Antoni Marti, chef du Gouvernement, ainsi que Mme Silvia Calvó, ministre de l’Environnement.
  • 16 mars 2018 : visite de M. Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics
  • 19 juin 2015 : M. Manuel Valls, Premier ministre s’est rendu en Principauté d’Andorre. C’était la première visite officielle d’un Premier ministre français en Andorre.
  • 11 février 2015 : entretien à Paris de M. Manuel Valls, Premier ministre, avec M. Antoni Marti, chef du gouvernement andorran.
  • 12 et 13 juin 2014 : le président de la République, M. François Hollande, en sa qualité de coprince, s’est rendu en Principauté d’Andorre.

Relations économiques

Second partenaire d’Andorre, la France a vu sa part de marché chuter de près de neuf points depuis 2006 et fournit en 2019 12 % des importations andorranes.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La coopération éducative de la France avec la Principauté d’Andorre s’inscrit dans le cadre des relations historiques et politiques entre les deux pays. Le système d’enseignement français, qui est ainsi partie intégrante du service public d’éducation en Andorre, co-existe avec les systèmes andorran et espagnol. Il est régi par la convention du 11 juillet 2013 entre le gouvernement de la République française et le gouvernement de la Principauté d’Andorre dans le domaine de l’enseignement qui prévoit qu’un fonctionnaire, relevant du ministre français chargé de l’éducation nationale, est nommé délégué à l’enseignement français en Andorre.

Le système d’enseignement français comprend 11 écoles et 1 établissement du second degré dénommé « lycée Comte-de-Foix » qui se compose d’un collège avec une section d’enseignement général et professionnelle adaptée (SEGPA) et d’un lycée avec filières générale et professionnelle. Environ 2 200 élèves sont scolarisés dans le premier degré et 1 500 élèves dans le second degré. 139 enseignants du 1er degré et 134 enseignants du second degré y sont affectés.

Mise à jour : 05.10.21

Informations complémentaires