25ème anniversaire des relations diplomatiques entre la France et l’Andorre - Déclaration commune de Jean-Yves Le Drian et de Maria Ubach Font (05.06.18)

Le 3 juin 1993, la France et la principauté d’Andorre établissaient des relations diplomatiques, alors que la Principauté venait tout juste d’adopter sa première constitution. Avec cette reconnaissance s’ouvrait un nouveau chapitre de notre longue histoire commune, amorcée dès le XIIIème siècle et incarnée encore aujourd’hui dans l’institution du co-Prince. Notre relation bilatérale se nourrit d’échanges réguliers à haut niveau entre nos autorités et d’un dialogue constant entre nos services sur les sujets d’intérêt commun.

Plus d’une vingtaine d’accords, signés depuis 1993, facilitent le quotidien de nos concitoyens des deux côtés des Pyrénées et la coopération toujours plus étroite entre nos administrations : ils délimitent nos espaces respectifs de souveraineté, facilitent le franchissement de la frontière, organisent les ressources communes en eau, simplifient la vie quotidienne des citoyens français et andorrans, organisent notre coopération en matière policière et douanière, de santé et de sécurité sociale, de sécurité civile ou fiscale. Nous partageons également le souci de promouvoir ensemble l’enseignement du français en Andorre et de favoriser la mobilité entre nos deux pays dans le domaine de l’enseignement supérieur.

Notre coopération transfrontalière a joué un rôle moteur dans le renforcement des liens entre nos deux pays, ainsi dans les domaines environnemental, économique ou universitaire, et nous souhaitons travailler à l’approfondissement de cette dynamique. Elle accompagne le processus de rapprochement engagé depuis plusieurs années entre l’Andorre et l’Union européenne, avec les négociations ouvertes en mars 2015 en vue de conclure un accord d’association. Nos deux pays sont déterminés à saisir les opportunités ouvertes par cet accord pour le renforcement de leurs relations économiques.

Animés par des valeurs communes telles que les droits de l’homme, la démocratie et l’Etat de droit, nos deux pays œuvrent main dans la main dans les enceintes internationales, notamment au sein de l’OIF, que ce soit pour lutter contre le changement climatique ou pour promouvoir la diversité culturelle.
Nous souhaitons que l’amitié entre la France et l’Andorre se renforce encore dans les années à venir et que puissent être approfondis cette relation bilatérale si singulière et les liens entre nos concitoyens.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE