Allemagne – Déplacement d’Amélie de Montchalin à l’occasion de la session inaugurale du Comité de coopération transfrontalière franco-allemand (Hambach, 22 janvier 2020)

Partager

À l’occasion de la journée franco-allemande demain et du premier anniversaire de la signature du traité de coopération et d’intégration franco-allemandes d’Aix-la-Chapelle, Amélie de Montchalin, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères chargée des affaires européennes, s’est rendue à Hambach (Rhénanie-Palatinat), pour coprésider avec son homologue allemand, Michael Roth, ministre adjoint aux affaires européennes, la session inaugurale du Comité pour la coopération transfrontalière franco-allemande.

Ce comité, prévu par le traité d’Aix-la-Chapelle, vise à soutenir et renforcer la coopération transfrontalière en apportant des solutions concrètes aux difficultés que peuvent rencontrer dans leur vie quotidienne les habitants des régions frontalières sur les sujets de transport, d’emploi, de développement. Ce comité est composé de représentants de l’État, des collectivités territoriales frontalières et de parlementaires des deux pays.

Lors de cette session inaugurale, Amélie de Montchalin et Michael Roth ont lancé les travaux du comité qui portent notamment sur la reconnaissance réciproque des vignettes environnementales de circulation des véhicules en agglomération et sur l’assouplissement des conditions de participation à des manifestations sportives transfrontalières.

À l’occasion de son déplacement en Rhénanie-Palatinat, la secrétaire d’État a rencontré également à Ludwigshafen une cinquantaine de lycéens français et allemands en formation, dans le cadre d’une « journée découverte » organisée par l’Office franco-allemand de la jeunesse (OFAJ). Ce programme permet à des collégiens et lycéens de découvrir, dans un cadre franco-allemand, le monde de l’entreprise et de rencontrer des personnalités du monde politique ou culturel des deux pays. Plus de 50 000 jeunes y ont participé depuis 2006.

Informations complémentaires