Relations économiques entre la France et l’Afrique

La France est un partenaire commercial important pour l’Afrique, le 2e pays européen exportateur vers le continent. L’objectif est de renforcer les partenariats entre entreprises françaises et africaines afin de créer de nouvelles formes de coopération.

Une présence ancienne et dynamique des entreprises françaises en Afrique

Le partenariat économique entre la France et l’Afrique, historiquement ancré dans le paysage économique de nombreux pays de la zone, se développe au rythme de la forte croissance des pays africains. Le continent enregistre depuis le début des années 2000 une croissance de l’accueil d’investissements directs étrangers (IDE) inégalée ailleurs dans le monde. La France participe à cette tendance générale, en diversifiant les pays destinataires et les secteurs visés. Elle jouit également d’un réseau de filiales compact et étendu qui génère de nombreux investissements à destination des pays d’implantation. Afin de renforcer leur présence, les entreprises françaises investissent massivement en Afrique. Les derniers chiffres des flux et des stocks d’IDE à destination du continent africain indiquent une présence française accrue et soucieuse de participer, via un ancrage de long terme, aux logiques qui se dessinent en Afrique.

Les IDE français en Afrique (2017)

  • multipliés par 10 entre 2000 et 2017
  • 3e stock le plus important, après le Royaume-Uni et les États-Unis
  • 30 % des IDE destinés à l’Afrique du Nord (dont 20 % pour le Maroc)
  • L’Afrique subsaharienne en progression : + 6 points entre 2014 et 2017
  • Le premier bénéficiaire de la zone est l’Angola lusophone qui accueille 8,7 Mds€ d’investissements français, suivi du Nigeria avec près de 8,6 Mds€. Le stock d’investissements français en Afrique du Sud, en Côte d’Ivoire et au Sénégal s’élève respectivement à 2,5 Mds€, 2,3 Mds€ et 2,1 Mds€.
  • Kenya et Burkina Faso sont les pays avec la croissance d’IDE français la plus significative sur la période 2015 – 2017 (respectivement de 57 % et de 21 %)
  • Une orientation de plus en plus marquée vers les secteurs des énergies renouvelables, du numérique ou encore de la ville durable

Les entreprises françaises en Afrique

  • Plus de 1 100 groupes français implantés en Afrique avec plus de 2 109 filiales
  • L’un des premiers employeurs d’Afrique saharienne : près de 470 000 emplois directs et indirects résultent de la présence économique française.
  • En Angola, elles sont à l’origine de la création de plus de 25 000 emplois directs et indirects, et de près de 17 000 en Côte d’Ivoire.

Les entreprises françaises sont dans une démarche active de recherche d’impact positif sur les sociétés. La plupart mettent en place des programmes de formation professionnelle en interne à destination de leurs employés. Elles ont à cœur de respecter les normes mises en place au niveau international, notamment environnementales, sociales et de sécurité, et de promouvoir les bonnes pratiques en matière de qualité. La prise en compte des impacts socio-environnementaux de leurs activités, aujourd’hui généralisée à tous les secteurs, constitue un avantage comparatif non-négligeable dans un environnement de plus en plus concurrentiel.

Des relations commerciales privilégiées avec l’Afrique

Les exportations françaises à destination de l’Afrique subsaharienne représentent 2,4 % du total des ventes mondiales françaises (11,1 Mds€ en 2017).
En 2016, l’excédent commercial avec l’Afrique subsaharienne avait atteint le maximum observé depuis dix ans, soit 3,5 milliards d’euros ; il est de 2,9 milliards d’euros en 2017.

Plus d’un tiers des entreprises françaises exportatrices le font vers l’Afrique (38 000 entreprises françaises ayant exporté vers l’Afrique entre 2002 et 2017).

L’opérateur du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, Business France, a renforcé sa présence ces dernières années pour accompagner les entreprises françaises sur le terrain, avec l’ouverture de bureaux et d’antennes en Angola, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Kenya, au Sénégal, au Nigeria et en Éthiopie entre 2012 et 2016.

Renforcer les liens de coopération économique et créer de nouvelles formes de partenariats

La France, à travers Business France et ses ambassades, souhaite renforcer ces relations économiques. La croissance du continent africain témoigne à elle seule de l’ampleur de l’enjeu : elle s’est maintenue à 5 % en moyenne sur la dernière décennie, révélant une dynamique parmi les plus rapides du monde, et certaines économies africaines continuent de présenter des chiffres de croissance au-dessus de 7 %.

Ce renforcement des relations passe notamment par la multiplication des occasions de rencontre entre les secteurs privés français et africain, de tout le continent.

L’événement annuel « Ambition Africa », géré par Business France, répond à ce besoin. Forum d’affaires franco-africain, il permet la rencontre pendant trois jours de près de 600 entreprises, dont 350 africaines. Soutenu par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, il a pour objectif de familiariser les entreprises françaises encore non présentes en Afrique aux problématiques commerciales du continent africain.

La France encourage en outre des partenariats franco-africains innovants et porteurs. Les entreprises françaises et africaines possèdent des savoir-faire croisés, des compétences et des technologies, qui sont complémentaires, notamment dans la santé, le numérique, les énergies renouvelables, la formation, la distribution, la ville durable, la gestion déléguée ou encore les Partenariats publics-privés.

Enfin l’amélioration du climat des affaires, dont les progrès sont variables selon les pays, apparaît également comme une priorité. La gouvernance politique et financière est en effet une condition indispensable au développement du secteur privé, et à l’attractivité du continent pour les investissements. Or, l’Afrique subsaharienne est la région la plus représentée dans le classement 2018 des pays les plus réformateurs sur l’environnement des affaires de la Banque Mondiale [Doing Business 2018], avec trois pays (Le Nigéria, la Zambie et le Malawi) présents dans le top 10 mondial.

Mise à jour : février 2019

PLAN DU SITE