Mongolie

Dernière mise à jour le : - Information toujours valide le :

Sécurité

RISQUES ENCOURUS ET RECOMMANDATIONS ASSOCIÉES

Risque sismique

La Mongolie présente des zones de forte activité sismique dans sa partie occidentale et un risque élevé pour la capitale Oulan-Bator (trois failles actives à proximité). Il est conseillé de consulter sur ce site la fiche thématique consacrée aux séismes.

En cas de séisme, des consignes d’évacuation et/ou de regroupement sont données par les autorités locales. Il convient de rejoindre le point de regroupement indiqué le plus proche.

Climat

Le climat mongol, de type continental extrême, est caractérisé par de très grandes amplitudes de température (jusqu’à 100°C d’écart au long de l’année), et de fortes variations de pression atmosphérique au printemps (vents).

La température moyenne annuelle à Oulan-Bator est de -1° Celsius. L’hiver mongol dure près de huit mois. La période végétative est de quatre mois.

Compte-tenu du froid extrême de l’hiver et des chutes de neige qui peuvent être importantes, le voyageur doit toujours disposer d’un équipement de survie adapté aux températures. Un tel équipement est indispensable en dehors d’Oulan-Bator compte-tenu du risque d’isolement.

Délinquance

Des touristes et des résidents ont été victimes d’incidents, parfois violents : il est recommandé d’être attentif lors des déplacements à pied en ville, à toute heure du jour et en particulier la nuit. Il est recommandé d’éviter de solliciter les services de taxis illégaux.

Des cas d’agressions sexuelles, notamment contre des femmes étrangères, sont signalés. Il est fortement conseillé d’éviter de se déplacer seuls dans les zones peu fréquentées, notamment une fois la nuit tombée.

La petite délinquance est présente dans les lieux publics de la capitale. Les étrangers peuvent être suivis à la sortie des discothèques. Le marché de « Narantuul », le « Grand magasin d’Etat », la gare centrale, la place Gengis Khan (place centrale d’Oulan-Bator, anciennement place Sükhbaatar), la rue de Séoul et l’aéroport international « Chinggis Khaan » sont des lieux où sévissent les voleurs à la tire. Les célébrations du Nouvel an mongol « Tsagaan sar » (janvier ou février) et de la Fête nationale « Naadam » (11, 12 et 13 juillet) sont également propices aux vols. Des enfants entourent et bousculent les touristes pour les délester de leurs portefeuilles, téléphones, etc.

Risques liés aux transports

Le développement du trafic routier a conduit à une augmentation du nombre et de la gravité des accidents de la route, en particulier en dehors de la capitale.

ZONES DE VIGILANCE

• Compte tenu de la très faible densité de population, il est recommandé de voyager en groupe et à plusieurs véhicules dans certaines régions : Dornogobi, Ömnögobi, Bayankhongor, Gobi Altaï, Khovd, Bayan Olghi, Ouvs.

RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES

• Pour tout déplacement en Mongolie, pays très étendu (trois fois la France) et faiblement peuplé (3 millions d’habitants), il est impératif de disposer d’un excellent contrat d’assurance maladie/rapatriement couvrant la totalité du séjour mongol et disposant de correspondants administratifs et médicaux présents en Mongolie.
• Il est vivement recommandé de se munir des coordonnées précises de ces correspondants avant d’entreprendre le voyage, et de les conserver avec soi durant tout le séjour.
• Comme dans la plupart des pays étrangers, il est vivement conseillé de ne pas transporter tous ses papiers et son argent dans un seul sac et de sortir avec le strict minimum.
Une loi de 2017 oblige les ressortissants étrangers à porter sur eux en permanence leurs passeports. Les autres documents d’identité et une copie du passeport pourront être conservés à l’hôtel, dans un lieu sûr comme un coffre-fort par exemple.
• Il est fortement recommandé de ne pas sortir des axes routiers importants et de ne pas conduire de nuit, en raison de la divagation des animaux.

ACTIVITÉS SPORTIVES A RISQUE

L’offre de soins est très limitée, notamment en cas d’accident grave, en dehors de la ville d’Oulan-Bator. Les conditions de transfert vers la capitale mongole peuvent être difficiles.

Il est donc recommandé la plus grande prudence dans la pratique du cheval, du ski et d’autres activités présentant des risques. La pratique du parapente est fortement déconseillée.

Entrée / Séjour

FORMALITÉS D’ENTRÉE

- Visas pour la Mongolie

Les Français doivent être munis d’un visa pour entrer en Mongolie. Onze types de visas différents sont disponibles, selon les conditions de séjour. Des visas multiples entrées peuvent également être délivrés.
Les personnes arrivant sans visa en cours de validité seront refoulées par les autorités mongoles.

Si le voyageur, arrivant en avion, peut justifier de sa résidence permanente dans un pays sans représentation consulaire mongole, il peut obtenir un visa à l’aéroport.

Les étrangers doivent s’enregistrer auprès de l’Agence de l’Immigration, de la Naturalisation et des Étrangers dans les 7 jours suivant leur arrivée en Mongolie :

Agence de l’Immigration, de la Naturalisation et des Étrangers
Buyant Ukhaa
Khan Uul District
Oulan-Bator, Mongolie
Tél. : +976 1900 18 82 / +976 7013 3457

Pour toute information complémentaire concernant la procédure requise pour obtenir un visa, consulter le site de l’ambassade de Mongolie en France.

- Obligation de visa pour la Chine depuis la Mongolie

Un visa est nécessaire pour entrer en Chine depuis la Mongolie. Compte-tenu des difficultés persistantes constatées pour l’obtention d’un visa auprès du consulat de Chine à Oulan-Bator, il est recommandé aux voyageurs désirant se rendre en Chine depuis la Mongolie d’obtenir leur visa chinois avant le début de leur voyage.

- Obligation de visa pour la Russie depuis la Mongolie

Les voyageurs qui désirent se rendre en Russie après leur séjour en Mongolie doivent impérativement se procurer le visa nécessaire auprès du consulat de Russie, avant de quitter Oulan-Bator. En effet, il est à ce jour impossible d’obtenir un visa pour entrer sur le territoire russe aux postes-frontières.

Contacts utiles

Bureau central de l’Immigration de Mongolie
Adresse : 10ème khoroo - Khan-Uul district - Ulaanbaatar City - Mongolia.
Tél. : +976 1800 1882
Télécopie : 7013 3458
Courriel : info chez immigration.gov.mn
Site Internet : http://immigration.gov.mn/en/ (mongol et anglais)

RÉGLEMENTATION DOUANIÈRE

Formalités d’entrée en Mongolie avec un véhicule

Il convient de respecter la procédure suivante :

Bien avant le passage de la frontière mongole, il convient de se faire enregistrer auprès du département central des douanes à Oulan-Bator, soit en passant par l’intermédiaire d’une agence de voyages de la capitale, soit en demandant l’aide d’un correspondant résidant en Mongolie. Lors de cet enregistrement, il y aura lieu d’indiquer les points d’entrée et de sortie du territoire mongol, la durée et les dates du séjour prévu, toutes les caractéristiques du véhicule (carte grise) et le nombre de passagers.

Le département central des douanes communiquera ensuite ces informations aux postes-frontières d’entrée et de sortie du véhicule.

Au poste-frontière d’entrée, la mention « T/M » sera apposée sur le visa mongol. Cette mention signifie une entrée en Mongolie avec un véhicule « M » pour un court séjour « T ». Cela implique impérativement de ressortir avec ledit véhicule.

Contacts utiles

- Département central des douanes
Adresse : 81/1 rue Ikh Toiruu - district de Sukhbaatar - Oulan-Bator (Mongolie)
Tél. : +976 11 35 00 49 - +976 11 35 00 57
Télécopie : +976 11 35 00 60
Courriel : info chez ecustoms.mn
Site Internet : www.ecustoms.mn (mongol et anglais)

- Douane d’Oulan-Bator
Adresse : district de Bayangol (à l’ouest de la gare centrale ferroviaire) - Oulan-Bator (Mongolie)
Tél. : +976 11 312015 - +976 11 311981 - +976 11 311939

- Département de la police routière
Adresse : autoroute "Narny Zam" - district de Sukhbaatar – 1er Khoroo - Oulan-Bator (Mongolie)
Tél. : +976 11 70 11 21 00 - 124 (appel d’urgence) - +976 11 93021124 (en cas d’accident)
Télécopie : +976 11 70 11 27 11

Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Toutefois, ces indications ne dispensent pas le voyageur d’une consultation avant le départ chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages (et ceci suffisamment longtemps avant le départ, pour permettre le cas échéant les rappels de vaccins).

Il est impératif de disposer d’un excellent contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux (chirurgie, hospitalisation…) et de rapatriement sanitaire, au risque de ne pas avoir accès aux soins, y compris en cas d’urgence vitale. Ces frais ne pourront être pris en charge par l’ambassade de France sur place.

Il est également vivement recommandé de vérifier si la compagnie d’assurance choisie dispose de correspondants administratifs et médicaux fiables en Mongolie.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :
• Institut Pasteur https://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Mongolie
• Santé publique France http://invs.santepubliquefrance.fr/
• Organisation mondiale de la Santé http://www.who.int/fr/

AVANT LE DÉPART

Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Les conditions de prise en charge médicale prévalant en Mongolie sont limitées. Les infrastructures médicales sont rudimentaires, surtout en dehors de la capitale et les problèmes de communication rendent très lentes les prises en charge médicales et les retours vers la capitale, lorsqu’ils sont nécessaires.

Le coût des soins peut être extrêmement élevé à Oulan-Bator, en particulier pour certains types de pathologies ou traumatismes qui ne pourront être prises en charge que dans certains établissements.

Recommandations pour votre santé

Consulter si besoin votre médecin traitant ou un centre de vaccinations internationales pour faire une évaluation de votre état de santé, et bénéficier de recommandations sanitaires notamment sur les vaccinations. Consulter éventuellement votre dentiste avant votre départ.

En cas de traitement médical régulier, il est conseillé d’avoir avec soi les médicaments nécessaires pour la totalité du séjour, les produits de substitution locaux n’étant pas toujours disponibles ou fiables. Disposer de quelques médicaments de première nécessité peut être utile au voyageur. Il est recommandé de ne jamais consommer des médicaments achetés dans la rue (risque de contrefaçons). Pour plus d’informations, consulter la fiche Infos pratiques.

Vaccinations

  • Aucune vaccination n’est obligatoire mais certaines vaccinations sont recommandées ; assurez-vous d’être à jour dans vos vaccinations habituelles mais aussi liées à toutes les zones géographiques visitées.
  • La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée en incluant rubéole-oreillons-rougeole (ROR) chez l’enfant ; la vaccination antituberculeuse est également souhaitable.
  • En fonction des conditions locales de voyage, les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées.
  • La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas en fonction des conditions et lieux de séjour. Demander conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.
RISQUES SANITAIRES

Maladies transmises par les tiques

Les tiques peuvent véhiculer deux types de maladies :

  • Encéphalite à tiques : L’encéphalite à tiques est une maladie virale transmise notamment par la piqûre de tiques. Les symptômes associent de la fièvre avec des troubles digestifs, et des signes méningés (maux de tête, raideur de nuque). Des troubles neurologiques divers et des paralysies peuvent être associés. La vaccination peut vous être conseillée par votre médecin.
    Plus d’informations sur : http://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/documents//encephalite_tiques_27-4-06.pdf.
  • Prévention contre les piqûres de tiques : La prévention contre les autres infections transmises par les tiques inclut la couverture vestimentaire et l’application de répulsifs cutanés sur les parties découvertes. Il est de plus impératif, après toute promenade en milieu rural et particulièrement en forêt dans les régions infestées, de bien s’examiner et d’examiner ses enfants pour rechercher la présence éventuelle de tiques sur le corps et sur le cuir chevelu afin de les ôter très rapidement avec un tire-tique.
    Plus d’informations sur http://www.ameli-sante.fr/morsures-de-tiques/la-conduite-a-tenir-en-cas-de-morsure-de-tique.html.

Rage

La rage est une maladie virale transmissible accidentellement à l’homme par un chien, renard ou chauve-souris atteints du virus par morsure ou léchage d’une muqueuse. La mortalité est très élevée en l’absence de prise en charge médicale rapide, et il n’existe aucun traitement curatif de la rage déclarée. La vaccination préventive (en préexposition) avant un séjour en zone exposée est recommandée et nécessite une consultation médicale préalable.
Pour plus d’informations : http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/rage.

Pollution

La capitale mongole connaît l’une des plus fortes pollutions atmosphériques de la planète (cf. http://www.who.int/phe/health_topics/outdoorair/databases/cities/en/, en anglais), notamment d’octobre à mai.

En cas d’alertes de pollution, il est conseillé de réduire toutes les activités à l’extérieur, de rester dans des bâtiments équipés de purificateurs et de s’hydrater autant que possible. Les personnes souffrant de maladies respiratoires, d’asthme, de problèmes cardiaques, les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont invités à maintenir fermées les portes et fenêtres de leur domicile et à ne pas sortir, sauf en cas de nécessité.

Il est fortement recommandé de porter un masque anti-pollution au moins d’octobre à mai.

Fièvre typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent notamment une forte fièvre et des troubles digestifs et imposent une consultation médicale urgente car des complications graves sont possibles. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. quelques règles simples).

Infection par le virus VIH – IST

Concernant les maladies sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

QUELQUES RÈGLES SIMPLES

• Se tenir à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections.
• Veiller à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque à deux-roues, siège auto pour les enfants).
• Pour se préserver des contaminations digestives ou de contact :

  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes.
  • Veiller à la bonne cuisson des aliments en raison des coupures d’électricité fréquentes qui peuvent altérer leur conservation. Éviter la consommation de produits alimentaires crus.
  • Éviter les crudités, plats réchauffés et buffets froids.
  • Ne boire que de l’eau ou des boissons encapsulées ou de l’eau rendue potable (filtration, ébullition ou à défaut produit désinfectant).
  • Éviter les glaçons et glaces, ainsi que la consommation de jus de fruits frais, de légumes crus et de fruits non pelés.
  • Ne consommer le lait que pasteurisé ou bouilli.

Infos utiles

TRANSPORT

Conduire en Mongolie

Le pays est vaste et peu peuplé, les garages sont rares et les garagistes formés aux seuls véhicules en circulation en Mongolie (marques russes et japonaises). Les difficultés du terrain (pistes, passages à gué) et les intempéries peuvent conduire à des accidents et à des bris de véhicules irréparables ou exigeant un remorquage coûteux, sur plusieurs centaines de kilomètres ; les pièces détachées sont souvent introuvables. De plus, toute personne entrée en Mongolie avec un véhicule a l’obligation de ressortir du territoire avec ce même véhicule, une transgression ou un retard de franchissement de la frontière entraînant de fortes pénalités, suivies de difficultés avec les services d’immigration chinois ou russes, aux frontières terrestres de la Mongolie.

  • Permis de conduire : Pour conduire une voiture en Mongolie, il est impératif d’être titulaire du « permis international ».
  • Assurance : L’assurance automobile est obligatoire depuis octobre 2012, mais les accrochages se règlent le plus souvent à l’amiable en présence de policiers. Il convient, dans tous les cas, de garder son calme et de s’appuyer, dans la mesure du possible, sur une tierce personne parlant mongol.

Infrastructure routière

A Oulan-Bator, le mauvais état des trottoirs et chaussées, l’absence de signalisation, le non-respect des règles du code de la route par les conducteurs et piétons ainsi que l’éclairage urbain insuffisant dans certaines zones, rendent la conduite difficile et dangereuse. Les piétons sont très exposés et il convient donc de traverser les rues avec prudence.

A l’extérieur de la capitale, les routes principales sont asphaltées, ce qui a entraîné, du fait de la vitesse, une augmentation du nombre des accidents et de leur gravité. L’état des pistes, souvent non stabilisées, la présence importante de bétail, l’absence de signalisation et la très faible densité de population conduisent à recommander l’utilisation des services d’un chauffeur local. La location de véhicule sans chauffeur demeure difficile. Les règles de la conduite automobile sont rarement respectées. Le ravitaillement en carburant et les réparations automobiles sont aléatoires en dehors des villes, où la population parle rarement une langue étrangère. En cas d’accident, le recours à un GPS et à un téléphone mobile satellite peut s’avérer utile. Il est recommandé de ne pas circuler de nuit.

Transport en bus

Les principales villes de province sont reliées par un service de minibus au départ de la gare routière de « Teevriin Tovchoo » et du « Dragon Center » à Oulan-Bator.

Transport en taxi

Il est fréquent que des particuliers utilisent leur véhicule personnel comme taxi pour percevoir des revenus complémentaires. Il est conseillé de ne prendre que les véhicules des compagnies enregistrées, équipés de taximètres.

Réseau ferroviaire

Il concerne une ligne nord-sud qui relie la Russie à la Chine avec une branche secondaire vers la ville d’Erdenet. Il est conseillé de voyager en première classe.

Transport aérien

La Mongolie compte de nombreux aéroports, dont sept ont des pistes asphaltées : Oulan-Bator, Dalandzadgad (province de Omnogobi), Khovd (province de Khovd, ouest), Moron (province de Khovsgol), Oyu Tolgoi (province de Omnogobi, sud) et Tchoibalsan (province de Dornod, extrême est).

Les conditions climatiques hivernales entraînent de fréquents retards et des annulations de vols.

Les compagnies nationales, par exemple Aero Mongolia, MIAT, Hunnu Air, Mongolian Airlines Group disposent chacune d’un site Internet sur lequel il est possible de consulter les horaires et d’effectuer des réservations.

Il est également possible d’utiliser, sur commande, les services de transporteurs privés.

LÉGISLATION LOCALE

• En vertu d’une loi adoptée en 2017, les étrangers en Mongolie doivent porter en permanence leur passeport sur eux.

• Il est interdit, sous peine d’amende, de consommer de l’alcool sur la voie publique.
• La prostitution et sa publicité sont interdites par la loi.
• L’usage de la drogue est strictement prohibé en Mongolie (y compris les substances dites "drogues douces").
Elle fait l’objet de contrôles attentifs des autorités locales, est sévèrement réprimée par la loi mongole et peut entraîner de lourdes peines d’emprisonnement (2 à 15 ans selon la caractérisation des faits par la justice). L’ambassade de France met en garde contre le non-respect de la réglementation mongole, en particulier sur cette question sensible, et sur les graves conséquences qui peuvent en découler en référence à l’article 192 du code pénal mongol concernant la production, l’achat, la consommation, le transport, la livraison et la vente illégale de substances médicamenteuses et de stupéfiants.
Prise d’images : La Mongolie attire régulièrement, par l’étendue et la diversité de son territoire, la richesse de ses traditions culturelles, de nombreuses équipes de tournages de documentaires et de films. Tout projet journalistique ou médiatique implique des formalités administratives locales : demande d’accréditation auprès des autorités mongoles, qui sont d’ailleurs susceptibles d’aider les reporters et cinéastes comme cela a toujours été le cas dans le passé, et brève information sur le projet envisagé.

Par ailleurs, si la totalité du territoire mongol est en accès libre, la zone de la montagne « Burkhan Khaldun », dans la région du Khentii, où serait inhumé l’Empereur Gengis Khan (inscrite en juin 2015 au patrimoine mondial de l’UNESCO) est, de facto, une zone d’accès limité, et il est fortement recommandé de s’y rendre avec une autorisation préalable.

De même, séjourner dans les zones frontières nécessite de disposer d’un permis spécial, à obtenir auprès des gardes-frontières.

Voyages d’affaires

Visa d’affaires

Parmi les onze catégories de visa, certaines sont spécifiques aux voyages d’affaires. Les autorités mongoles peuvent également délivrer un visa pour les investisseurs, sous certaines conditions.

Pour toute information complémentaire concernant la procédure requise pour obtenir un visa, veuillez consulter le site de l’ambassade de Mongolie en France.

Données économiques

La Direction des entreprises, de l’économie internationale et de la promotion du tourisme du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères vous propose de consulter la fiche repères économiques Mongolie.

Contacts utiles

  • Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, le soutien public au développement international des entreprises.

Service économique d’Oulan-Bator
15, avenue de la Paix, BP 687 Poste centrale, Oulan-Bator, Mongolie
Tél. : +976 11 32 45 19
Télécopie : +976 11 31 91 76
annie.biro chez dgtresor.gouv.fr

  • CCEF

Les conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Annuaire pour la Mongolie.

  • CCI

Les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) Françaises à l’International sont des associations indépendantes de droit local qui regroupent des entreprises françaises et étrangères. Elles constituent un réseau mondial de relations et de contacts d’affaires de plus de 32 000 entreprises françaises et étrangères dans 83 pays.

Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Mongole (CCIFM)
Tél. : +976 9988 4147
Courriel : contact chez french-mongolian-chamber.org
Site Internet : www.ccifrance-mongolie.org/

  • BAD

La Mongolie est membre de la Banque asiatique de développement (BAD), dont le site Internet est consultable à l’adresse : http://www.adb.org/.

La page de la Mongolie est consultable à l’adresse : http://www.adb.org/countries/mongolia/main.

  • FMI

Sites Internet :
Bureau du représentant résident du FMI en Mongolie.
La Mongolie et le FMI.

PLAN DU SITE