Ancienne République yougoslave de Macédoine (ARYM)

Dernière mise à jour le : - Information toujours valide le :

Sécurité

Risques encourus et recommandations associées

Risques naturels

L’ensemble du territoire macédonien est situé dans une zone sismique qui enregistre de fréquentes secousses d’intensité faible à moyenne.

Délinquance

La vigilance est recommandée à Skopje comme dans tous les sites touristiques les plus visités, en raison de la présence de pickpockets.

Situation politique

La situation politique, fragile, peut connaître de brusques poussées de tension. D’une manière générale, il est recommandé d’éviter de se mêler aux rassemblements et d’observer la prudence qui s’impose dans les villes en période d’agitation politique et sociale.

Risques liés aux transports

Il convient d’observer la plus grande prudence, du fait de l’état d’une grande partie réseau routier, du comportement à risque de la plupart des usagers et du niveau aléatoire des services d’urgence en cas d’accident.

Zones de vigilance

Zones en vigilance renforcée (jaune)

La Macédoine a été le théâtre de trois conflits (guerres Balkaniques, 1ère et 2nde guerres mondiales). Elle comporte d’anciennes zones de front (axe Bitola-Gevgelija), dont de nombreux sites, mal identifiés, n’ont pas été nettoyés et demeurent dangereux, en raison des munitions résiduelles qui s’y trouvent. Une autorisation préalable des autorités macédoniennes est nécessaire pour s’y rendre en vue d’effectuer des fouilles et recherches archéologiques. Il est vivement conseillé de se rendre dans ces zones accompagné d’un guide local.

Les zones montagneuses à la frontière de la Macédoine et du Kosovo doivent être fréquentées avec une vigilance particulière en raison de la présence de trafiquants, de migrants clandestins et de passeurs. Les déplacements dans le massif de la Skopska Crna Gora et au nord de Tetovo, dans le massif du Shar, peuvent être occasionnellement limités par les forces de sécurité macédoniennes.
Bien que les étrangers ne soient pas a priori menacés, les personnes désireuses de se rendre dans ce secteur sont invitées à se faire connaître préalablement auprès du service consulaire de l’ambassade de France à Skopje.

Zones en vigilance normale (vert)

Hormis ces zones, le territoire macédonien est situé en vigilance normale.

Recommandations générales

Il est recommandé de

  • ne pas transporter tous ses papiers et son argent dans un seul sac et sortir avec le minimum nécessaire ;
  • de conserver en lieu sûr (dans le coffre de la chambre d’hôtel) de l’argent, voire son passeport (ne circuler qu’avec une photocopie lors des déplacements).
Activités sportives à risque

Il est recommandé aux randonneurs de ne pas s’écarter des sentiers de randonnée balisés. En raison de l’absence de secours publics de haute montagne, les skieurs doivent éviter de pratiquer le hors-piste. Un service d’assistance est organisé par des bénévoles. Toutefois leur niveau de formation est inégal.

Entrée / Séjour

Formalités d’entrée

Visas

Les ressortissants français peuvent entrer en Macédoine munis d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité, sans visa pour un séjour touristique de moins de 3 mois.

De façon à éviter tout refoulement à la frontière, il est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une carte d’identité portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Les voyageurs se rendant en Macédoine pour tourisme doivent respecter le temps de séjour maximum autorisé (3 mois) sous peine de se voir interpellés au moment du départ et condamnés (comparution devant un tribunal) au paiement d’une amende (environ 200 euros). Le passeport (ou la carte d’identité) est confisqué pendant la durée de la procédure et le voyageur ne peut quitter le territoire macédonien. Les autorités macédoniennes appliquent strictement cette règlementation.

Les voyageurs se rendant en Macédoine pour raison professionnelle ou familiale, peuvent prolonger leur séjour au-delà des trois mois auprès du Bureau des étrangers du Ministère de l’intérieur.

Mineurs

Tout mineur âgé de moins de 18 ans, muni d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité, non accompagné de ses parents ou de son représentant légal, doit être muni d’une autorisation écrite, signée par ses parents ou son représentant légal à laquelle est jointe une photocopie d’une pièce d’identité du signataire.

Formalités d’enregistrement

La procédure d’enregistrement auprès du commissariat le plus proche du lieu de résidence dans les 24 heures suivant l’arrivée sur le territoire macédonien est obligatoire pour tout séjour chez un particulier. En cas de séjour dans un hôtel, la structure hôtelière doit accomplir cette démarche. Une fiche est remise au voyageur.

Règlementation douanière

Toute somme supérieure à 10 000 euros doit être déclarée lors de l’entrée sur le territoire macédonien.

Il est possible d’entrer sur le territoire avec au maximum 1 litre de spiritueux, 200 cigarettes ou 50 cigares ou 250 g de tabac, et du parfum en quantité raisonnable (pour usage personnel uniquement).

Les pièces archéologiques et les icônes anciennes ne peuvent sortir du territoire que sur présentation d’un certificat du ministère macédonien de l’Intérieur.

Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Toutefois, ces indications ne dispensent pas le voyageur d’une consultation avant le départ chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages (et ceci suffisamment longtemps avant le départ, pour permettre le cas échéant les rappels de vaccins).

AVANT LE DÉPART

• Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

La Macédoine n’est pas membre de l’Union européenne et la carte européenne d’assurance maladie n’y est pas valable. Il est vivement recommandé de contracter en France une assurance couvrant les frais médicaux et ceux de rapatriement sanitaire, ces derniers pouvant être très élevés, bien que de qualité médiocre. En aucun cas ces frais ne pourront être pris en charge par l’Ambassade. Les coordonnées de médecins et d’hôpitaux figurent sur le site du consulat de France en Macédoine.

• Recommandations pour votre santé

Consulter si besoin son médecin traitant pour faire une évaluation de son état de santé, et bénéficier de recommandations sanitaires notamment sur les vaccinations.

Constituer sa pharmacie personnelle en conséquence et n’emporter que les médicaments nécessaires. Les chaînes de pharmacie Zegin ou Europharm sont en général bien pourvues en médicaments courants. Pour plus d’informations, consulter la fiche Infos Pratiques.

• Vaccinations

Il est conseillé de mettre à jour les vaccinations habituelles : diphtérie-tétanos-poliomyélite en incluant rubéole, oreillons et plus particulièrement la rougeole. Dans tous les cas, prendre l’avis de son médecin traitant ou d’un centre de conseils aux voyageurs.

La vaccination préventive contre les hépatites A et B peut être conseillée, de même que la vaccination contre la fièvre typhoïde, ou le méningocoque, selon la durée et les conditions du séjour.

RISQUES SANITAIRES

• Encéphalite à tiques

L’encéphalite à tiques est une maladie virale transmise notamment par la piqûre de tiques. Les symptômes associent de la fièvre avec des troubles digestifs, et des signes méningés (maux de tête, raideur de nuque). Des troubles neurologiques divers peuvent être associés. La vaccination peut vous être conseillée par votre médecin.
Plus d’informations sur : http://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/documents//encephalite_tiques_27-4-06.pdf

Prévention contre les piqures de tiques

La prévention contre les autres infections transmises par les tiques inclut la couverture vestimentaire et l’application de répulsifs cutanés sur les parties découvertes. Il est de plus impératif, après toute promenade en milieu rural et particulièrement en forêt dans les régions infestées de rechercher la présence éventuelle de tiques sur le corps afin de les ôter très rapidement.
Plus d’information sur http://www.ameli-sante.fr/morsures-de-tiques/la-conduite-a-tenir-en-cas-de-morsure-de-tique.html

• Fièvre Typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent notamment une forte fièvre et des troubles digestifs et imposent une consultation médicale urgente car des complications graves sont possibles. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. hygiène alimentaire).

• Infection par le virus VIH – MST

Concernant les maladies sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

QUELQUES RÈGLES SIMPLES
  • Ne pas approcher les nombreux chiens errants ; ne pas caresser les animaux (vaches, chèvres, ânes) qui divaguent sur la voie publique.
  • Veiller à votre sécurité routière (ceinture de sécurité, casque).

Pour se préserver des contaminations digestives ou de contact :

  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes ;
  • Veiller à la qualité des aliments et surtout à leur bonne cuisson ;
  • Éviter la consommation de produits alimentaires (poisson, viande, volaille, lait) crus ou peu cuits.

Pour de plus amples renseignements, consulter les sites Internet suivants :

Infos utiles

Transport

En cas d’accident sur les grands axes ou en ville, la police intervient assez rapidement. Même s’il s’agit d’un accident léger, il convient de ne pas déplacer les véhicules avant l’arrivée de la police qui doit obligatoirement faire un constat.

L’assurance internationale (carte verte) est exigée à l’entrée du pays (la mention « F.Y.R.O.M. » doit obligatoirement y figurer).

Permis de conduire

Le permis français est reconnu en Macédoine pour de courts séjours.

Transports terrestres

L’état des routes est généralement correct en Macédoine : les grands axes sont bien entretenus, ce qui n’est pas le cas des routes secondaires. Les nombreux chemins de terre peuvent souvent n’être empruntés qu’en véhicule tout-terrain.

Les stations-essence sont bien réparties dans l’ensemble du pays.

La conduite exige une grande prudence en ville comme sur route, les priorités et les interdictions de doubler n’étant pas toujours respectées.

Réseau ferroviaire

Il existe des liaisons (peu rapides) par train avec les principales villes de Macédoine (à l’exception d’Ohrid). Il existe également une liaison entre Skopje et Thessalonique (220 km) effectuée en 5 heures en raison du passage de la frontière.

Transport aérien

Les liaisons avec la Macédoine sont assurées de manière satisfaisante. Toutefois, il est fortement conseillé de confirmer les réservations "retour".

Seule la compagnie aérienne low-cost Wizz Air dispose d’un vol direct au départ de Paris-Beauvais. Un trajet entre la France et la Macédoine avec d’autres compagnies (Austrian, Adria, Air Serbia, Turkish airlines…) nécessite une correspondance.

Législation locale

Stupéfiants

Les autorités locales luttent activement contre la consommation et le trafic de stupéfiants. De jour comme de nuit, la police effectue de nombreux contrôles de véhicules, notamment sur les routes proches des frontières. Ces contrôles comportent, le plus souvent, outre la vérification des documents du véhicule du conducteur et des passagers, une fouille du véhicule.

Antiquités

Des biens culturels ou archéologiques peuvent être achetés sur place, mais sont interdits à l’exportation.

Us et coutumes

Le port d’une tenue correcte est exigé lors de la visite des monastères.

Divers

L’usage des appareils photographiques est prohibé à l’abord des zones militaires.

Voyages d’affaires

Visas d’affaires

La Macédoine ne délivre pas de visas de court séjour spécifiques pour affaires. Pour tout séjour de moins de trois mois, quel qu’en soit l’objet (tourisme ou affaires), les ressortissants français, tout comme ceux de l’Union Européenne et des états signataires des accords de Schengen, sont exemptés de visas. Les voyageurs doivent être munis d’un passeport ou d’une CNI en cours de validité.

Les ressortissants de pays tiers disposant d’une carte de séjour dans un pays membre de l’UE ou de Schengen peuvent séjourner 15 jours maximum lors de chaque entrée en Macédoine, la durée totale des séjours ne devant pas dépasser 3 mois sur une période de 6 mois.

Les ressortissants de pays tiers munis de visas Schengen type C à entrées multiples, valables au moins 5 jours après le séjour prévu en Macédoine, peuvent également séjourner dans le pays pendant 15 jours maximum lors de chaque entrée, le total des séjours n’excédant pas 3 mois sur une période de 6 mois.

Cas particulier : les journalistes étrangers doivent se faire accréditer auprès du ministère des Affaires étrangères macédonien (envoi d’un dossier numérisé, puis dépôt du dossier papier à l’arrivée et retrait de l’accréditation auprès du ministère des Affaires étrangères).

Pour tout séjour d’affaires d’une durée supérieure à 3 mois, un visa de long séjour doit être sollicité auprès de l’ambassade de Macédoine à Paris.

Réseaux de communication

L’indicatif pour joindre la Macédoine est le 389.

Les télécommunications sont bonnes, il existe aussi deux réseaux de télécommunications mobiles.

Données économiques

La Direction des entreprises, de l’économie internationale et de la promotion du tourisme du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères vous propose de consulter la fiche repères économiques ARYM.

Contacts utiles

  • Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, et le soutien public au développement international des entreprises.

L’Ancienne République yougoslave de Macédoine relève du Service Économique de Sofia :

Bureau de Sofia – BULGARIE
Adresse : 15 rue Oborichte, 1504 Sofia, Bulgarie
Tél. : +359 2 960 79 79
Télécopie : +359 2 960 79 80
Courriel : sofia chez dgtresor.gouv.fr
Site internet : www.tresor.economie.gouv.fr/pays/bulgarie

  • CCEF

Les conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Annuaire pour l’Ancienne République yougoslave de Macédoine.

  • FMI

Bureau du représentant résident du FMI en Ancienne République Yougoslave de Macédoine.

L’Ancienne République Yougoslave de Macédoine et le FMI.

PLAN DU SITE