Exposition - Table ronde : Au delà du devoir. Des diplomates reconnus "Justes parmi les Nations"

Cette exposition, ouverte de mars à décembre 2019 au centre des Archives diplomatiques de La Courneuve, présente des diplomates qui ont été reconnus "Justes parmi les Nations" pour avoir contribué à sauver plus de 200 000 vies pendant la Shoah. Ce titre est décerné au nom de l’Etat d’Israël par le mémorial de Yad Vashem depuis 1953.

En marge de l’exposition, une table ronde se tiendra en juin 2019 au Quai d’Orsay, en présence notamment d’André Kaspi et de Catherine Nicault, professeurs émérites des Universités.

Exposition - mars à décembre 2019 - centre des Archives diplomatiques de La Courneuve

Organisée par le ministère israélien des Affaires étrangères et le mémorial de Yad Vashem, l’exposition sur panneaux a été inaugurée au Quai d’Orsay par le ministre des Affaires étrangères et le président de l’Etat d’Israël, Reuven Rivlin, en visite en France le 24 janvier 2019, date anniversaire de la reconnaissance de facto d’Israël par la France. Cette exposition a été enrichie de correspondance diplomatique, de cartes pédagogiques et des imprimés de la Bibliothèque du centre des Archives diplomatiques de La Courneuve.

Elle présente les portraits des diplomates en résidence en France ou à l’étranger qui eurent le courage d’aller « au-delà du devoir » et d’outrepasser les instructions de leurs gouvernement pour sauver les Juifs menacés de mort pendant la seconde guerre mondiale, risquant ainsi leur poste, leurs biens et même leur vie et celle de leurs familles. Sont ainsi évoqués les parcours du consul du Portugal à Bordeaux, Aristides de Souza Mendès, de Tchécoslovaquie à Marseille, Vladimir Vochoc et aussi du plus connu, le diplomate suédois Raoul Wallenberg en Hongrie. Tous établirent des passeports et visas au mépris des instructions de leur administration, à l’instar du Japonais Chiune Sugihara, consul à Kovno en Lituanie, qui accorda des visas à 2.000 Juifs afin de fuir l’Europe via l’Union soviétique. Le Français Albert Emile Routier, consul honoraire de Turquie à Lyon, établit lui aussi sans hésiter des documents protégeant leurs titulaires, qu’il fit passer pour des musulmans ou orthodoxes issus de l’ancien Empire ottoman.

Ces diplomates ont été reconnus « Justes parmi les Nations » pour avoir contribué à sauver plus de 200.000 vies pendant la Shoah. Ce titre est décerné au nom de l’État d’Israël par le mémorial de Yad Vashem depuis 1953.

Exposition présentée au centre des Archives diplomatiques de La Courneuve, 3 rue Suzanne Masson.
Du lundi au vendredi de 10h à 17h. Entrée libre sur présentation d’une pièce d’identité.

Table ronde - lundi 17 juin 2019 - Quai d’Orsay

Rencontre organisée par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et l’Ambassade d’Israël en France.

- Lundi 17 juin 2019 - de 9h45 à 12h
Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
Hôtel du Ministre - Salon des Beauvais
37 Quai d’Orsay, 75007 Paris
(se présenter à l’entrée provisoire du Ministère, 130 rue de l’Université)
Métro lignes 8 et 13 « Invalides » - RER C « Invalides »

- Inscription obligatoire, dans la limite des places disponibles, sur lecture.archives[at]diplomatie.gouv.fr

- Présentation d’une pièce d’identité valide obligatoire.

- Télécharger le programme (PDF)


- Recevoir la lettre d’information des Archives diplomatiques par simple courriel à projet.ar-subscribe[at]liste.diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE