Collection de documents des fonds diplomatiques français portant sur le Rwanda (1990-1994)

Partager

Les Archives diplomatiques mettent en ligne ci-dessous des archives sélectionnées au sein des fonds consultés par la Commission de recherche sur les archives françaises relatives au Rwanda et au génocide des Tutsi.
Provenant en majorité de la direction des Affaires africaines et malgaches (DAM), ces documents de nature diverse ont en commun d’avoir été dès leur émission destinés à un usage ouvert. Leur mise en ligne vise à faciliter l’accès du public à un ensemble documentaire qui, sans prétendre à l‘exhaustivité, permet d’éclairer différents aspects de la situation du Rwanda et de ses relations avec la France de 1990 à 1994.

Avertissement  : copies fidèles des documents originaux conservés dans les fonds, certains documents numérisés et mis en ligne sont tronqués ou difficilement lisibles.


Le Rapport de la Commission de recherche sur les archives françaises relatives au Rwanda et au génocide des Tutsi, accessible sur vie-publique.fr depuis le 26 mars 2021*, s’accompagne de l’ouverture par dérogation générale de la collection complète des documents d’archives cités ou référencés**, ainsi que de fonds constitués comme le fonds présidentiel (mandature de François Mitterrand), le fonds Premier ministre (gouvernement d’Edouard Balladur), et l’intégralité des télégrammes diplomatiques émis par le poste de Kigali.

Le travail que la Commission de recherche a réalisé dans les archives diplomatiques (site de La Courneuve) a permis d’identifier de nombreux documents portant sur l’histoire du Rwanda et les accords d’Arusha, émanant du régime rwandais, des autorités politiques rwandaises, de la société civile. D’autres documents renseignent sur la coopération franco-rwandaise. Ils sont pour l’essentiel des documents d’origine publique, acquérant un statut public au moment de leur production, ou bien restituant des discours publics, des actes diplomatiques dans le cadre notamment des accords d’Arusha.

Bien que ne constituant pas une série cohérente et n’en ayant pas l’ambition, cet ensemble de pièces réunies présente un intérêt certain pour les besoins de l’information et de la recherche. Ces documents proviennent essentiellement du sous-fonds de la direction des Affaires africaines et malgaches. Ils ont généralement été adressés au ministère des Affaires étrangères, à Paris, par les postes – dont principalement Kigali, Kampala, Bujumbura, Dar-es-Salam, ou Addis-Abeba***. La direction des Affaires africaines et malgaches est donc précisément informée de la réalité politique, sociale et diplomatique du Rwanda et de la région des Grands Lacs. Le Rapport de la Commission de recherche a montré que ces sources ont été négligées dans l’analyse et la définition de l’engagement français au Rwanda.

Onze regroupements ont été élaborés, avec un inventaire pièce à pièce. Ils ne prétendent pas, toutefois, couvrir l’ensemble de la documentation existante. Il s’agit d’un premier relevé indicatif réalisé à l’initiative de la Commission de recherche et mis en ligne sur le site des Archives diplomatiques après examen des services compétents et correction si cela s’avérait nécessaire.

Pour la Commission de recherche, Vincent Duclert et Chantal Morelle (Juillet 2021)


* Commission de recherche sur les archives françaises relatives au Rwanda et au génocide des Tutsi (1990-1994), La France, le Rwanda et le génocide des Tutsi, Rapport remis au Président de la République, vie-publique.fr (https://www.vie-publique.fr/rapport/279186-rapport-duclert-la-france-le-rwanda-et-le-genocide-des-tutsi-1990-1994), et Paris, Armand Colin, 2021.

** Cette collection est accessible sans conditions aux Archives nationales (site de Pierrefitte-sur-Seine).

*** Les bordereaux réglementaires d’envoi ne sont pas inclus dans cette collection.