Conférence : "Plaider plutôt que se battre", la France et l’arbitrage international, fin XIXe s. -années 1920 (Nantes, 10 décembre 2021)

Partager

Seconde conférence du cycle "Paix et diplomatie", proposé par les Archives diplomatiques et l’université de Nantes

L’idée de règlement juridique des différends internationaux, souvent résumée par la formule de « paix par le droit », tient une place une place éminente – largement sous-estimée par l’historiographie – dans les réflexions et les débats autour d’une pacification du système international à la Belle Époque. Portée par la mobilisation d’une partie de l’opinion, elle inspire notamment l’action diplomatique de la France lors des deux conférences internationales de la paix de La Haye (1899 et 1907). Loin d’avoir été remis en cause par la Première Guerre mondiale, l’arbitrage international redevient dans les années 1920 l’un des piliers de la diplomatie française, en liaison avec l’épineuse question du désarmement.

Par Jean-Michel Guieu, maître de conférence en histoire contemporaine des relations internationales à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne et membre de l’UMR 8138 SIRICE. Jean-Michel Guieu s’intéresse aux questions de la paix et de rapprochement européen de la fin du XIXe siècle au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Il a notamment publié Le Rameau et le Glaive. Les militants français pour la Société des Nations (Paris, Presses de Sciences-Po, 2008) et Gagner la paix 1914-1929 (Paris, Seuil, 2015).

Cette conférence est proposée par les Archives diplomatiques, le Centre de recherches en histoire internationale et atlantique et l’Université permanente, dans le cadre de leur cycle 2021-2022. Elle sera suivie par La paix au XXe siècle, par Maurice Vaïsse, le 20 mai 2022.

Vendredi 10 décembre de 14h30 à 16h.
Amphi 9 - 1 rue Gaston Veil - Nantes (tram Commerce)
Entrée libre