Le bâtiment de la Courneuve

Un déménagement nécessaire

Au fil des années, l’implantation parisienne des Archives diplomatiques étiat devenue de moins en moins adaptée. La recherche d’un nouveau site s’imposait, donnant la possibilité de :

  • regrouper en un même lieu les archives d’administration centrale (dispersées sur 8 sites différents) ;
  • faciliter leur accès au public ;
  • offrir un meilleur espace de travail au public comme au personnel ;
  • ouvrir aux chercheurs le fonds de la bibliothèque ;
  • assurer la conservation des fonds dans des conditions optimales ;
  • valoriser les fonds.

Plusieurs implantations ont alors été envisagés, sans résultat.

Le site de La Courneuve

Le choix d’une implantation à La Courneuve a été arrêté par M. Hubert Védrine en 2000. Un concours d’architecture a été lancé en 2001 et a abouti au choix du projet de l’architecte Henri Gaudin. Les travaux ont débuté en octobre 2006 ; le nouveau bâtiment a été livré le 1er janvier 2009.

Le Centre des archives diplomatiques est organisé en deux espaces principaux  : un bâtiment de sept niveaux qui abrite les magasins des archives diplomatiques et une zone ouverte qui accueille les bureaux ainsi que les espaces de consultation et de conférences destinés au public.

Il offre 250 places réparties en deux salles (originaux et supports de substitution) ainsi qu’une salle dédiée aux inventaires et ouvrages de référence.

Illust: Photo : Archives, 162.4 ko, 500x350
Photo : Archives diplomatiques

Chronologie du projet

  • 2000  : décision du ministre Hubert Védrine de faire construire en proche banlieue un bâtiment pour abriter les archives l’administration centrale du ministère ;
  • 2001  : acquisition d’un terrain de 2,3 Ha à La Courneuve (site de l’ancienne garde de triage d’Aubervilliers-La Courneuve) et concours d’architecture. Henri Gaudin (stade Charléty, musée Guimet, archives de Paris) en est lauréat ;
  • 2003  : obtention du permis de construire ;
  • 2003  : contrat de financement et de maîtrise d’ouvrage avec le groupement ICADE-Léon Grosse ;
  • 2005 (octobre) : début des travaux ;
  • 2009 (janvier) : début du transfert des archives ;
  • 2009 (février) : transfert des agents ;
  • 2009 (avril) : réorganisation de la direction ;
  • 2009 (juin) : inauguration et réouverture au public ;
  • 2010 (mars) : ouverture au public de la bibliothèque ;
  • 2010 (juin) : fin du transfert des archives.

PLAN DU SITE