Adoption au Guatemala

La convention de La Haye du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale est entrée en vigueur au Guatémala le 1er mars 2003.

I. Suspension des adoptions internationales

En application de la convention de La Haye, les adoptions individuelles non accompagnées sont interdites.
Les candidats à l’adoption doivent obligatoirement être accompagnés par un organisme agréé pour l’adoption (OAA), ou, à titre exceptionnel, par l’autorité centrale de l’Etat d’origine.
Cependant, en raison de difficultés tenant au respect des principes éthiques et des règles d’ordre public, toutes les procédures d’adoptions internationales sont suspendues depuis le mois de novembre 2003.

En 2007, le Guatemala s’est pourvu d’une nouvelle législation relative à l’adoption nationale et internationale qui instituait le Conseil national de l’adoption. Un plan de reprise des adoptions avait été envisagé mais l’UNICEF, qui devait garantir son bon fonctionnement, s’est désengagé le 15 juin 2010.
Plus aucune demande de visa long séjour n’est donc instruite depuis le mois de novembre 2003.

II. Contacts utiles

1. Autorité locale compétente

2. Représentations diplomatiques

Mise à jour : novembre 2018

Informations complémentaires

PLAN DU SITE