Accès rapide :

Avant le retour - Conseils et formalités

Formalités administratives

Vie professionnelle

N’oubliez pas de vous munir avant votre départ de l’étranger de tous les documents justifiant votre activité professionnelle (bulletins de paye, certificats de travail, attestations professionnelles, diplômes, etc.). Ils seront nécessaires à l’instruction de vos différents dossiers à votre arrivée en France.

La radiation au registre des Français établis hors de France

Avant votre départ, il vous est conseillé de prendre contact avec le consulat auprès duquel vous êtes inscrit afin de demander votre radiation du registre mondial des Français établis hors de France. Cette démarche peut se faire également par courrier. Un certificat de radiation vous sera délivré par le consulat.

L’état civil

Avant de quitter l’étranger, vérifiez que vos actes d’état civil (mariage, naissance) ont bien été transcrits sur les registres d’état civil de l’ambassade ou du consulat territorialement compétent.

La radiation de la liste électorale consulaire

Cette formalité est un préalable indispensable à votre future inscription sur les listes électorales de votre nouvelle commune en France. N’attendez pas d’être revenu en France pour accomplir cette formalité, et rapprochez-vous de votre consulat avant votre retour.

La carte d’électeur

L’inscription sur les listes électorales de votre nouvelle commune vous donnera droit à une carte d’électeur.
Vérifiez toutefois bien que vous êtes inscrits dans votre commune pour les scrutins locaux mais aussi nationaux et européens (pour lesquels vous étiez peut-être inscrits sur la liste électorale de votre consulat et de laquelle vous devez auquel cas vous radier).

Vous pouvez également consulter le portail de l’administration française : www.service-public.fr (Rubrique « Particuliers > Papiers-citoyenneté > Elections »).

Ouverture d’un compte bancaire ou postal

Pour ouvrir un compte bancaire, vous pouvez vous adresser à l’agence bancaire de votre choix ou bien au service financier d’un bureau de la Poste (voir rubrique « Les communications »). Il faut avoir plus de 18 ans.

L’établissement vous demandera une pièce d’identité (passeport, visa, carte de séjour, etc.) portant votre photographie et votre signature. Un justificatif de domicile (facture de téléphone, d’électricité, quittance de loyer, etc.) est également requis. Vous remettrez un spécimen de votre signature pour la vérification des chèques que vous aurez à établir.

L’établissement bancaire ou postal a l’obligation de vous informer sur les conditions d’utilisation du compte (compte chèque ou compte épargne), le prix des différents services, les obligations réciproques. Ces informations sont généralement réunies dans une convention de compte de dépôt.

Les relevés de compte sont généralement envoyés tous les mois au domicile. Le carnet de chèque est habituellement fourni gratuitement avec le compte courant, il est mis à disposition à l’agence bancaire 1 à 2 semaines suivant l’ouverture du compte ou envoyé directement au domicile moyennant une certaine somme. Enfin, les cartes de crédit et de débit coûtent entre 15 et 45 euros à l’année.
A compter du 1er janvier 2009, le livret A doit être à disponible dans toutes les banques qui souhaitent proposer ce produit à leurs clients.

Allô Service Public

Le Centre d’appels Interministériel dépend de la Mission Information régalienne, administrative et économique (services du Premier ministre). Il renseigne sur les droits, les démarches à accomplir et les obligations à respecter concernant la réglementation et la législation relevant de l’ensemble des ministères et organismes publics.

Le 39 39 – Allô Service Public- est ouvert du lundi au vendredi de 8 h à 20 h et le samedi de 8 h 30 à 19 h (coût d’une communication locale, à partir d’un téléphone fixe).
+33 (0) 1 73 60 39 39 : depuis l’étranger ou hors métropole.

http://www.service-public.fr/poser-question/allo-service-public/

(Mise à jour : 20.03.13)

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014