Accès rapide :

La télévision

Depuis le 30 novembre 2011, le système de télévision adopté par la France est la télévision numérique terrestre.

Il faut savoir que vous aurez à payer une redevance annuelle pour tous les téléviseurs que vous détenez à une même adresse. En effet, tout contribuable payant une taxe d’habitation est présumé détenir un poste de télévision ou dispositif assimilé. Si ce n’est pas le cas, il doit le préciser dans sa déclaration de revenus souscrite l’année au cours de laquelle la redevance est due, en cochant la case prévue à cet effet à la première page du formulaire de déclaration. Le montant de la contribution à l’audiovisuel public ("redevance audiovisuelle") en 2013 est de 85 euros pour les départements d’outre-mer et 131 euros pour la France métropolitaine.

Il existe 3 chaînes de service public généralistes : France 2, France 3 et France 5. France 3 a une vocation régionale.

Trois chaînes sont privées : TF1 et M6. Canal Plus est une chaîne à péage qui nécessite un décodeur.

La fréquence de France 5 est partagée avec la chaîne franco-allemande Arte qui diffuse en soirée des programmes culturels.

La Télévision numérique terrestre (TNT) offre une excellente qualité d’image et de son. Il suffit d’acheter un téléviseur « TNT intégrée » ou un adaptateur permettant à votre ancien téléviseur de recevoir les programmes diffusés en numérique. Cet adaptateur se branche simplement sur la prise péritel de votre téléviseur.

Pour plus de renseignements :

- www.csa.fr/

Le câble et le satellite

Pour savoir si votre ville est câblée et si le réseau comporte les services de télévision, téléphone et Internet, il convient de vérifier auprès de la mairie de votre domicile. Si vous n’êtes pas câblé, l’installation d’une parabole vous permettra de recevoir une multitude de programmes diffusés par satellite, notamment ceux des chaînes étrangères.
L’accès à certains bouquets de programmes (CanalSat, TPS, etc.) sont payants

(Mise à jour : 20.03.13)


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014