Accès rapide :

Acheter un logement

Faire ses comptes

Vous envisagez de devenir propriétaire de votre logement. L’achat représente une dépense importante. Aussi, avant de prendre une décision, est-il prudent d’évaluer précisément vos ressources et de les comparer avec l’ensemble de vos dépenses prévisibles pour les années à venir.

- Vos ressources actuelles peuvent être constituées de votre salaire net, de pensions ou de rentes que vous touchez, et de vos économies. Mais celles-ci sont susceptibles d’évoluer : proximité de la retraite, cessation d’activité pour élever des enfants, etc.

- Vos dépenses actuelles et ultérieures sont plus difficiles à déterminer. Pour ne rien oublier, il est commode de dresser un inventaire, aussi exact que possible, des frais que vous devrez engager. A titre d’exemple, voici une liste non exhaustive de dépenses prévisibles que vous compléterez en fonction de votre situation :

- les remboursements de crédits mobiliers en cours (voiture, meubles, etc.),

- le versement d’une pension alimentaire,

- les remboursements du prêt principal, des prêts complémentaires mais aussi les frais annexes (assurances décès et incapacité de travail, frais de notaire, rémunération de l’agent immobilier, bornage, etc.),

- les dépenses liées au déménagement (transport) et à l’emménagement (raccordement aux réseaux d’eau, d’électricité, tout-à-l’égout, etc.),

- le paiement des impôts sur le revenu et ceux qui sont liés à l’habitation (taxe d’habitation, taxe foncière, redevance d’enlèvement des ordures ménagères),

- la participation aux charges de copropriété ou aux charges d’entretien et de fonctionnement dans certains lotissements, ainsi que les charges de fonctionnement du logement (chauffage, électricité …).

Pacs et achat d’un logement

Vous êtes signataires d’un contrat de pacte civil de solidarité (PACS) et vous envisagez d’acheter ensemble votre logement. Plusieurs solutions existent. Vous devrez donc faire des choix en fonction de la personne que vous cherchez à protéger. Nous vous conseillons de rencontrer un notaire qui vous aidera à déterminer la solution la mieux adaptée à votre situation personnelle.

Pour une première approche de cette question, vous pouvez consulter :

- Le site de l’ANIL www.anil.org Publications et études Publications grand public l’achat dans le cadre d’un Pacs

Union libre et achat d’un logement

Vous vivez maritalement et vous envisagez d’acquérir ensemble votre résidence principale. Plusieurs formules d’achat sont possibles, ce qui vous amènera à opérer un choix. Pour éviter les déconvenues, un certain nombre de précautions sont à prendre. Le notaire peut vous conseiller. Vous trouverez une fiche synthétique sur ce thème dans :

- Le site de l’ANIL www.anil.org Publications et études Publications grand public acheter un logement en union libre

Les prêts et aides pour la construction ou l’acquisition d’un logement

Il existe un certain nombre de prêts aidés par l’Etat qui peuvent, sous certaines conditions, vous permettre de financer l’acquisition ou la construction d’un logement :

  • le prêt à taux zéro mis en place début 2011 est un prêt dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat, sans frais de dossier, pour l’achat d’une première résidence principale (www.developpement-durable.gouv.fr, simulateur PTZ+)
  • le PAS ou prêt d’accession sociale,
  • le prêt conventionné,
  • le prêt épargne logement.

Vous pouvez aussi être aidé par votre employeur qui vous renseignera, le cas échéant, sur :

  • le prêt 1% employeur,
  • le prêt aux fonctionnaires.

Certains départements accordent des prêts, à titre complémentaire. Les conditions sont variables selon les départements.

Enfin, dans certains cas, les mutuelles et les caisses de retraite sont susceptibles d’octroyer des prêts. Vous obtiendrez toutes informations directement auprès de l’organisme auquel vous êtes affilié.

Vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier d’une aide au logement, versée après votre entrée dans les lieux, par votre caisse d’allocations familiales ou de mutualité sociale agricole.

Vous ferez certainement appel à un prêt bancaire classique également. Aujourd’hui les banques sont prudentes et demandent généralement un apport personnel de 30% du montant total de l’acquisition.

Pour toutes informations, vous pouvez consulter :
Le Ministère du Logement
Internet : www.developpement-durable.gouv.fr (Rubrique "Logement et hébergement")

L’ANIL (Agence nationale pour l’information sur le logement) Internet : www.anil.org/

(Mise à jour : 20.03.13)


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014