Accès rapide :

Scolarisation - Etudes

Il convient de se préoccuper en temps utile de l’inscription des enfants dans les établissements scolaires en France.

École maternelle

(2/3 ans à 6 ans) - les parents doivent s’adresser à la mairie de leur commune de résidence. S’il existe plusieurs écoles publiques dans la commune, la mairie indiquera celle où la scolarisation doit s’effectuer.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le portail de l’administration française : www.service-public.fr (Rubrique « Particuliers > Famille > Scolarité > École maternelle et élémentaire > Inscriptions à l’école maternelle »).

Enseignement primaire

(6 à 11 ans) - les parents doivent s’adresser à la mairie de leur commune de résidence. Le livret de famille (ou un extrait d’acte de naissance de l’enfant) ainsi qu’un justificatif de domicile sont demandés.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le portail de l’administration française : www.service-public.fr Rubrique « Particuliers Famille > Scolarité > Maternelle et élémentaire > Inscriptions à l’école élémentaire ».

Enseignement secondaire

(11 à 17 ans) - l’inscription dans un établissement secondaire peut s’avérer plus complexe compte tenu de l’éventail des formations offertes.

Il est recommandé, avant votre retour en France, dans le second trimestre de l’année scolaire, de prendre contact avec le chef du service académique d’information et d’orientation (CSAIO) de l’Académie de la ville dans laquelle vous allez résider.

Pour connaître les coordonnées, vous pouvez consulter le site du ministère de l’Education nationale : www.education.gouv.fr/ ou sur www.pagesjaunes.fr/

L’enseignement universitaire

Votre enfant prépare le baccalauréat français à l’étranger ou l’a obtenu antérieurement

Il souhaite s’inscrire en première année de premier cycle dans une université française. La procédure « dossier bleu » est supprimée ainsi que la notion d’académie de rattachement. L’étudiant a la garantie d’obtenir une affectation dans une des universités figurant sur sa liste de vœux (les modalités d’admission sont différentes pour les universités situées à Paris intra-muros). La nouvelle procédure consiste à se rendre sur le site suivant : www.admission-postbac.fr/ et de suivre les instructions.

Votre enfant n’est pas titulaire du baccalauréat français ou européen

Les non-titulaires du baccalauréat français (titulaires actuels ou futurs titulaires d’un équivalent étranger à ce diplôme) qui n’ont pas la nationalité française et qui ne résident pas en France sont concernés par la procédure APB (Admission Post Bac) pour leurs voeux universitaires.

Ils doivent s’inscrire par la procédure « dossier blanc ». Vous pouvez télécharger le dossier sur : www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ (Rubrique « Enseignement supérieur > Étudier en Europe et dans le monde > Venir étudier en France »). Sinon, vous pouvez également retirer votre dossier auprès des services culturels de l’ambassade de France du pays de résidence. De plus, une vingtaine de pays utilisent une télé procédure « dossier blanc » disponible sur le site Internet suivant : www.campusfrance.org

Les étudiants étrangers ressortissants d’un pays de l’Union européenne ne sont pas concernés par les procédures APB ou « dossier blanc ». Ils doivent contacter directement les universités de leur choix pour effectuer leur candidature.

Votre enfant est français et titulaire d’un bac étranger
Ces candidats doivent dans ce cas s’adresser directement aux universités de leur choix pour effectuer leur candidature.

Calendrier pour la session 2013  :

  • Inscription sur Internet et liste de vœux : du 20 janvier au 20 mars 2013 ;
  • Date limite d’envoi des dossiers papier : 02 avril 2013

http://www.admission-postbac.fr/index.php?desc=quand

(Mise à jour : 20.03.13)


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014