Accès rapide :

Missions d’observation électorale

Présentation

A propos des missions d’observation électorale (MOE)

La France attache une grande importance à l’observation électorale internationale, instrument indispensable de promotion des droits de l’homme et de soutien à la démocratie.

De nombreuses organisations internationales et organisations non gouvernementales pratiquent l’observation électorale et se fondent à cette fin sur un certain nombre de normes et de conventions, parmi lesquelles la Déclaration de principes pour l’observation internationale d’élections et le Code de conduite à l’usage des observateurs électoraux internationaux.

L’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe, l’Union Européenne, et l’Organisation des États américains sont des acteurs majeurs dans ce domaine. Au Ministère des Affaires étrangères, la Délégation aux Fonctionnaires Internationaux est chargée de la pré-sélection des candidats français pour les missions d’observation électorale de l’OSCE et de l’UE.

Pour en savoir plus :

- Conditions d’éligibilité aux postes d’observateurs électoraux

Appels à candidatures

En raison du nombre important de candidatures, seules les personnes présélectionnées seront recontactées.

En cours :

Mission OSCE/BIDDH : Ukraine / Observateurs de courte durée (publié le 7 avril)

Dates du scrutin : 25 mai 2014 (1er tour) et courant juin (date à confirmer pour un probable 2nd tour)

Type d’élection : présidentielle anticipée

Dates indicatives de déploiement des OCD : du 20 au 29 mai et une période d’une durée équivalente dans le courant du mois de juin

Date limite de réception des candidatures à la DFI : le 18 avril à midi (heure de Paris)

Présélection OCD : les candidats présélectionnés seront informés le 24 avril

NB : 1- Les candidats sont invités à faire parvenir un curriculum vitae ainsi qu’une lettre de motivation rédigés en français à l’attention de la Chef de la délégation aux fonctionnaires internationaux à l’adresse : observations.electorales [at] diplomatie.gouv.fr

2- Les candidats devront être disponibles pour l’ensemble du cycle électoral : premier déploiement du 20 au 29 mai et second déploiement pour une période d’une durée équivalente dans le courant du mois de juin (dates à confirmer), dans l’hypothèse probable d’un second tour.

Clos :

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014