Introduction



Nos relations avec la République des Palaos demeurent marginales. L’objectif principal de notre action est de maintenir le lien avec ce petit Etat insulaire et de favoriser ses relations avec les collectivités françaises du Pacifique, notamment, la Nouvelle-Calédonie.

En juin 2006, Mme Faustina K. Rehuher, Directrice du musée national des Palaos, s’est rendue à Paris pour l’inauguration du musée du Quai Branly.

Mme Sandra Pierantozzi, ancienne ministre des Affaires étrangères de la République des Palaos, a participé au troisième Sommet France-Océanie qui s’est tenu à Nouméa le 31 juillet 2009.

Des projets dans les domaines de la formation professionnelle et du développement culturel (traduction d’un ouvrage sur la langue des Palaos) ont été financés par le Fonds Pacifique. D’autres secteurs ont bénéficié du soutien de la France, en partenariat avec nos trois collectivités du Pacifique (Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et Wallis-et-Futuna) :

  • les énergies renouvelables (installation de panneaux solaires et formation technique à la maintenance des systèmes photovoltaïques) ;
  • la conservation de l’environnement : projet de sauvegarde de la biodiversité et des espèces en voie de disparition (dugongs) ; initiatives Corail pour le Pacifique (CRISP) pour la protection des récifs coralliens.

Un accord pour l’électrification solaire de l’île d’Angaur a été signé entre la France et les Palaos en mai 2011.

M. Johnson Toribiong, alors Président des Palaos, a participé à la Conférence de l’UNESCO à Paris en octobre 2011 et a été reçu par la cellule diplomatique de l’Elysée.

L’Ambassadeur de France à Manille est accrédité auprès de la République des Palaos. La France dispose d’une consule honoraire à Melekeok.


Mise à jour : 06.08.13