Géographie et histoire



Géographie

La Grenade est une île volcanique, au relief montagneux, couverte d’un épais manteau forestier. On y trouve un ancien cratère renfermant le Grand Étang, à 500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les petites îles coralliennes du sud de l’archipel des Grenadines (Carriacou, Petite Martinique) lui sont rattachées. Cet État insulaire jouit d’un climat tropical humide et se trouve périodiquement affecté par le passage d’ouragans dévastateurs (l’ouragan Ivan, le 7 septembre 2004).

Histoire

La Grenade est habitée par les indiens Caraïbes quand Christophe Colomb la baptise Concepción, en 1498. La colonisation européenne se heurte pendant longtemps à une vigoureuse résistance des Amérindiens.

La France en prend le contrôle à partir de 1650. L’île, directement rattachée à la Couronne en 1674, devient une colonie vouée à la culture de la canne à sucre. La Grenade se trouve au centre des rivalités entre puissances coloniales. Elle sera définitivement attribuée aux Anglais en 1783 par le traité de Versailles. Les Britanniques poursuivent l’exploitation de l’île en y introduisant le cacao et la noix de muscade, ce qui lui a valu son surnom d’« île aux épices ». La Grenade est membre de la Fédération des Indes-Occidentales de 1958 jusqu’à sa dissolution, en 1962.

En 1967, la Grenade obtient l’autonomie interne et devient un État associé au Royaume-Uni. L’indépendance est acquise le 7 février 1974 et Eric Gairy, du Grenada United Labour Party (GULP), devient Premier ministre. En 1979, le New Jewel Mouvement de Maurice Bishop prend le pouvoir à la suite d’un coup d’État et instaure un gouvernement révolutionnaire d’inspiration marxiste. La Grenade s’engage alors dans le bloc socialiste. Les États-Unis, ainsi que les membres de l’OECO expriment leurs inquiétudes, puis leur opposition face à l’évolution politique de l’île.

En octobre 1983, une violente poussée de l’aile dure du régime conduit à la destitution puis à l’exécution de M. Bishop. Le général Hudson Austin s’empare du pouvoir et installe un Conseil militaire révolutionnaire. Ces événements vont être à l’origine de l’intervention et de l’occupation militaire américaine (25 octobre).

Mise à jour : 20.11.14