Introduction



L’exploitation du diamant par l’Etat, dans un contexte de bonne gouvernance et dans une logique inclusive, a permis au Botswana de devenir l’un des plus riches d’Afrique, où les prestations sociales sont importantes. Le pays fait encore face au fléau du Sida et doit aussi, pour le long terme, se préparer à « l’après-diamant ».

Confiante et amicale, la relation entre la France et le Botswana repose sur une communauté de valeurs, en particulier sur le respect des principes démocratiques et des libertés fondamentales. Le Botswana est un état de droit où l’environnement des affaires est attractif. L’enseignement du français, langue africaine, y est en progrès.

Mise à jour : 03.04.15