Introduction


Brève

Guinée-Bissao - Elections générales (13 avril 2014)

Dans l’attente de la proclamation des résultats, la France appelle l’ensemble des acteurs politiques et les forces de sécurité à maintenir le calme et l’esprit de responsabilité qui ont prévalu et à privilégier les voies légales pour d’éventuels recours.


La Guinée-Bissao se distingue sur le continent pour être le seul pays d’Afrique subsaharienne à s’être totalement libérée du joug colonial par la lutte armée (même l’Angola et le Mozambique ont bénéficié in fine d’une indépendance octroyée). Le pays reste durablement très pauvre et dépendant encore, pour une très large part, d’une quasi monoculture de la noix de cajou.

Ruinée par la guerre civile de 1998/1999, l’économie n’a pas encore retrouvé le niveau qui était le sien avant ces événements et ne couvre pas les besoins alimentaires du pays (pourtant exportateur de riz au temps de la colonisation portugaise).

Sur le plan politique, le pays se caractérise par une instabilité constitutionnelle chronique. A la suite d’un coup d’Etat survenu le 12 avril 2012, une transition est en cours.

Site de l’ambassade de France en Guinée-Bissao


Mise à jour : 03.03.14