La politique culturelle extérieure de la France


Brève

Actualité du réseau culturel – Royaume-Uni – Spectacle de la compagnie Royal de Luxe à Liverpool (23-27 juillet 2014)

A l’invitation du Liverpool City Council et avec le soutien de l’Institut français du Royaume-Uni, la compagnie nantaise Royal de Luxe présentera le 24 juillet à Liverpool son spectacle "Mémoires d’août 1914".


Le ministère des Affaires étrangères (MAE) dispose à l’étranger d’un large réseau de services et d’établissements culturels français. Ensemble, ils tissent des liens privilégiés avec les partenaires locaux et répondent à des objectifs clairs :

  • faire connaître à l’étranger la culture et les œuvres des artistes français : le réseau culturel français à l’étranger organise quelques 50 000 manifestations culturelles par an ;
  • construire des réseaux durables entre les créateurs mais aussi entre les responsables des politiques culturelles, pour répondre aux demandes des artistes et des professionnels étrangers ;

La politique artistique de la France au niveau international est guidée par trois priorités :

La diffusion de la création contemporaine sous toutes ses formes

  • à l’étranger avec des opérations comme Baltic Sounds French pour la musique contemporaine, France Danse pour la danse contemporaine ou Paris Calling, à Londres, pour l’art contemporain. Existent également des échanges de galeries comme Berlin-Paris ou des festivals pluridisciplinaires comme Croisements en Chine ;
  • en France avec la plate-forme Focus : depuis 2008 dans les domaines de la danse, du théâtre, du cirque et des arts de la rue, l’opération Focus permet aux programmateurs étrangers de découvrir les créations récentes d’artistes résidant en France, dans le cadre d’un festival international reconnu.

Le rayonnement de la culture française et la mise en œuvre de la diversité culturelle

Illust: Culture & Co,, 122.4 ko, 350x233
Culture & Co, librairie française dans les pays du Golfe

Accueillir en France la richesse culturelle d’un pays et faire rayonner notre culture au-delà des frontières :

  • l’année de la France en Chine (2004-2005), comme França.br 2009 (année de la France au Brésil) ou l’année de la France en Afrique du Sud (2012) sont l’occasion de co-organiser avec les autorités et les partenaires locaux plusieurs centaines de manifestations dans les domaines artistique, scientifique, éducatif ou économique, sur tout le territoire des pays partenaires.
  • les Saisons étrangères en France permettent de diffuser la créativité du pays invité, dans tous les domaines. Ainsi, depuis 1985, année de l’Inde, il a été possible de découvrir à Paris comme en province les différentes facettes d’une trentaine de pays dont la Hongrie (Magyart), l’Algérie (Djazaïr), l’Arménie (Arménie mon amie), la Russie, ou encore en 2012, la Croatie (Croatie la voici !) et en 2013, l’Afrique du Sud.

Les Saisons sont un label reconnu et recherché sur le plan international. De nombreux pays souhaitent participer à ces échanges et s’intéressent au savoir-faire de la France qui fait figure de pilote dans ce domaine.

Le renforcement des capacités professionnelles des filières artistiques

La France mène par ailleurs une politique de coopération et de développement en direction des pays de la Zone de Solidarité Prioritaire (ZSP). Il s’agit du programme "Afrique et Caraïbes en créations", dont la gestion a été confiée à l’Institut français, est axé sur :

  • soutenir l’accès au marché national et international ;
  • développer l’économie de la culture pour que ces territoires puissent bénéficier de la richesse de leur production culturelle ;

Le programme se décline autour de grandes manifestations thématiques en Afrique et dans les Caraïbes conçues comme des plates-formes professionnelles : "La biennale Danse l’Afrique Danse", "Les Rencontres de Bamako", "La biennale Danses Caraïbe", "L’Afrique est à la Mode"", etc.

Mise à jour : mars 2013