Conformément aux missions qu’elle s’est fixées dans le cadre de son actuel mandat, la Commission française a réparti les champs de ses réflexions en plusieurs groupes de travail.