L’Union européenne s’implique dans la phase post-conflit libyenne, à travers la délégation déployée à Tripoli et l’envoi de plusieurs missions.. Les crédits de l’instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) destinés à la Libye (60 millions € pour la période 2011-13) ont été redéployés vers le processus de transition, la formation, la santé, l’économie et les migrations. Les sanctions européennes ont été partiellement levées mais les avoirs de vingt entités demeurent gelés, en l’absence de demande libyenne pour les libérer.

Une mission civile de la politique de sécurité et de défense commune de conseil et de formation dans le domaine de la gestion des frontières, EUBAM Libye, s’est déployée en juin 2013. Elle doit assister les autorités libyennes dans l’élaboration d’un concept pour la gestion des frontières et soutenir le développement capacitaire de l’administration libyenne dans ce domaine.

L’UE et la Libye souhaitent relancer les négociations sur un accord d’association.


Date de mise à jour : 16.04.14