Participer au renforcement des capacités à l’étranger



L’un des tous premiers objectifs de la France en matière de coopération est de contribuer au renforcement des capacités des pays en voie de développement : capacités humaines mais aussi capacités institutionnelles pour être en mesure de relever les nombreux défis du développement économique et social. Les actions de la France s’inscrivent ainsi pleinement dans la logique élaborée par le Comité d’Aide au Développement (C.A.D.) de l’Organisation de Coopération et de Développement économiques (O.C.D.E.).

Dans le domaine de l’enseignement supérieur, le renforcement des capacités humaines passe en premier lieu par le biais de la formation :

  • au sein des établissements d’enseignement supérieur (professeurs, enseignants-chercheurs, personnel administratif)
  • ou des agents de l’État (ministères ou autres organismes publics).

Les capacités institutionnelles peuvent aussi être renforcées par la mise en place de réformes ayant attrait à la gouvernance, par la modernisation de l’équipement (universités, centres de recherche) ou encore par la mise en réseau d’institutions.

Le renforcement des capacités s’inscrit pleinement dans la logique de l’appropriation de l’aide qui considère que les pays doivent être maître de leurs parcours de développement. Le Ministère des Affaires étrangères apporte donc un soutien aux politiques nationales élaborées localement.

Les outils dont dispose le Ministère sont :

Mise en ligne : 3.02.10