Présentation



Les licences et surtout les masters en partenariat ou les co-tutelles de thèse délivrant deux diplômes ou, lorsque cela est possible, des diplômes conjoints sont d’excellents vecteurs de la mobilité enseignante et étudiante. Ce sont également des programmes structurants et durables permettant à l’ensemble du cursus de bénéficier de l’ouverture et de l’échange entre équipes pédagogiques.

La définition et la promotion de ce type de cursus s’avère relativement coûteuse pour les établissements d’enseignement supérieur. Ces cursus supposent en effet un travail étroit entre partenaires, gage de l’équilibre et de la complémentarité entre les différents segments du programme d’enseignement. C’est pourquoi le Ministère des affaires étrangères et le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche soutiennent autant que possible ce type d’initiatives. Ce soutien peut passer par les réseaux inter-établissements (comme « l’Université franco-allemande », ou « l’université franco-italienne »). Il peut également être directement attribué aux établissements répondant à des appels d’offre proposés dans certains pays.

D’un point de vue méthodologique, le montage de formations supérieures en partenariat nécessite une grande vigilance afin de garantir la qualité des formations intégrées et des diplômes délivrés.

Voir à ce sujet

Charte de qualité relative aux partenariats internationaux diplômants de l’université Paris 12 : www.univ-paris12.fr/…/RH=INT
Auteurs : Service des relations internationales

Méthodologie de l’association universitaire européenne (EUA) pour l’amélioration de la qualité des masters conjoints : www.eua.be/…pdf

Les Programmes FITEC (France Ingénieurs TEChnologie)

Programme Régional France - Amérique latine - Caraïbe

Mise à jour : 1er.03.10