Introduction


Brève

Déplacement de Harlem Désir, secrétaire d’Etat aux affaires européennes, au Danemark (16 février 2015)

Harlem Désir, secrétaire d’Etat aux affaires européennes, s’est rendu 16 février à Copenhague pour exprimer sa solidarité et celle du gouvernement français à l’égard du peuple danois, à la suite des attaques terroristes qui ont touché le centre culturel Krudttønden ainsi que la principale synagogue de la ville, samedi 14 février.


Les relations franco-danoises reposent sur un socle ancien et solide. Le Danemark est ainsi, avec la Pologne, le seul pays d’Europe avec lequel la France n’a jamais été en guerre. Très sensible à son voisinage, tourné vers les autres pays nordiques et le Royaume-Uni, le Danemark partage de nombreuses préoccupations avec la France (coopération militaire dans le domaine de la gestion des crises, maintien de la paix, attachement au multilatéralisme, à la primauté du droit et à l’environnement).

Le Danemark est un partenaire politique important pour la France, à la fois en tant qu’allié et Etat membre de l’Union européenne mais aussi pour les échanges économiques bilatéraux. Malgré les dérogations obtenues à Edimbourg en 1992 (euro, PSDC, JAI), le Danemark veille à éviter toute marginalisation au sein de l’UE et souhaite être un pont entre les pays membres de la zone euro et les autres.

Bien que la langue et la culture françaises aient perdu du terrain au Danemark ces dernières années face à la culture anglo-saxonne, la France est encore « culturellement » bien perçue dans ce pays et reste la première destination des touristes danois.

Mise à jour : 30.01.15