Introduction



Les Français à l’étranger - notamment les jeunes et les personnes âgées - peuvent se trouver confrontés à un problème de dérive sectaire du fait de la structure transnationale de certains mouvements. Les dispositifs juridique, administratif et associatif d’aide aux victimes diffèrent d’un pays à l’autre.

Le site de la Mission Interministérielle de Vigilance et de lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES) accessible par le lien http://www.miviludes.gouv.fr/ offre des informations utiles sur ce service du Premier ministre pour nos compatriotes résidant à l’étranger.

Il est rappelé que, par son décret institutif du 28 novembre 2002, la MIVILUDES est chargée « d’observer et d’analyser le phénomène des mouvements à caractère sectaire dont les agissements sont attentatoires aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales ou constituent une menace à l’ordre public ou sont contraires aux lois et règlements ».

Les Français à l’étranger trouveront également sur ce site de la MIVILUDES les coordonnées d’associations d’aide aux victimes de dérives sectaires.

(Mise à jour : 05.02.07)