Exposition sur le congrès de Vienne - Musée Carnavalet - Paris.


Brève

Exposition sur le congrès de Vienne - Musée Carnavalet - Paris.

Le congrès de Vienne - Exposition du 8 avril au 31 août - Paris, musée Carnavalet Le congrès de Vienne ou l’invention d’une nouvelle Europe Paris - Vienne, 1814-1815 Exposition organisée par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international (direction des Archives), en partenariat avec le musée Carnavalet – Histoire de Paris, du 8 avril au 31 août 2015. Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international expose à Paris au musée Carnavalet les plus précieuses de (...)


Le congrès de Vienne - Exposition du 8 avril au 31 août - Paris, musée Carnavalet

Acte final du congrès de Vienne

Le congrès de Vienne ou l’invention d’une nouvelle Europe

Paris - Vienne, 1814-1815

Traité de Paris - Ratification de la Grande-Bretagne

Exposition organisée par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international (direction des Archives), en partenariat avec le musée Carnavalet – Histoire de Paris, du 8 avril au 31 août 2015.

Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international expose à Paris au musée Carnavalet les plus précieuses de ses archives relatives au congrès de Vienne, à l’occasion du bicentenaire de cette grande conférence internationale, fondatrice pour l’histoire de l’Europe.

1814 – 1815 : deux années fertiles en rebondissements, qui marquent la fin de l’épopée napoléonienne et l’émergence d’une nouvelle Europe. Paris subit l’occupation étrangères et deux changements de régime en quelques mois : abdication de Napoléon (avril 1814) et restauration des Bourbons, avant que Louis XVIII ne s’efface devant l’imprévisible Napoléon, qui accomplit l’impensable, reprendre le pouvoir pendant cent jours (mars-juin 1815). Pendant de temps, à Vienne, souverains et diplomates tentent de surmonter leurs ambitions concurrentes pour remodeler une Europe bouleversée par 25 ans de guerres. Le 9 juin 1815, l’Acte final est enfin signé, neuf jours avant la défaite de Waterloo qui met l’empereur des Français définitivement hors-jeu, ouvrant la voie à une nouvelle diplomatie européenne.

Le congrès de Vienne par J.B.Isabay

Pour évoquer cette vraie pièce de théâtre qui se joue à Vienne et ses principaux personnages, les Archives diplomatiques présentent au public des documents exceptionnels et peu connus du public. Sont ainsi donnés à voir pour la première fois les originaux des deux traités de paix de Paris de mai 1814 et novembre 1815, encadrant l’Acte final de Vienne du 9 juin 1815, mais aussi les très savoureuses lettres écrites de Vienne par Talleyrand à Louis XVIII, des lettres de Napoléon pendant les Cent-Jours, des documents inédits témoignant de l’occupation étrangères en France. Portraits peints par Prud’hon, Gérard ou Isabey, caricatures et gravures restituent l’atmosphère de ces années-phares, où domine Talleyrand, prince de Bénévent rallié aux Bourbons, et nouveau « prince de Machiavel », négociateur sans égal, aux côtés du chancelier autrichien Metternich et des autres plénipotentiaires.

Les nouvelles frontières sont issues des tractations entre puissances : chacune a défendu son pré carré, sans égard pour les opinions de ses populations. Pourtant, l’Acte final de Vienne invente une forme de diplomatie multilatérale qui repose sur l’adhésion à des principes communs, dont certains, hérités des Lumières, inspirent la déclaration sur la liberté de navigation et de commerce sur les grands fleuves, ainsi que la décision de mettre fin à la traite des Noirs, qui sont à porter au crédit du congrès. L’innovation majeure du congrès est bien là : avoir fait émerger une conscience européenne du bien commun, et mis en place un système, celui du concert européen, qui perdurera jusqu’à la première guerre mondiale.

Musée Carnavalet - Histoire de Paris -16, rue des Francs-Bourgeois – 75003 Paris - Entrée libre
Exposition gratuite, ouverte du mardi au dimanche de 10h à 18h - Fermée le lundi et jours fériés.




Communiqué de presse ici :

Au même moment est présentée l’exposition "Napoléon et Paris, rêves d’une capitale", dans le cadre de la saison Napoléon au musée Carnavalet - Histoire de Paris.