Introduction


Brève

Corée du Nord - Adoption par l’assemblée générale des Nations unies d’une résolution sur la situation des droits de l’homme (19 novembre 2014)

La France salue l’adoption le 19 novembre par l’assemblée générale des Nations unies d’une résolution sur la situation des droits de l’homme en Corée du Nord. Ce texte, présenté par l’Union européenne et le Japon, a été adopté à une large majorité et exprime la profonde préoccupation de la communauté internationale face à la situation dramatique des droits de l’homme en Corée du Nord.


Illust: 49.4 ko, 402x459

La France est, avec l’Estonie, le seul pays européen à ne pas avoir de relations diplomatiques avec la RPDC. A la suite de la décision du Président de la République, fin 2009, d’ouvrir en RPDC une structure permanente de coopération culturelle et humanitaire, un Bureau français de coopération a ouvert à Pyongyang le 10 octobre 2011. Ses missions prioritaires sont d’ordre humanitaire et culturel.

Toute évolution de la relation entre la France et la RPDC sera fondée sur différents critères, notamment l’amélioration du dossier nucléaire, des relations intercoréennes, et de la situation humanitaire et des droits de l’Homme.


Mise à jour : 02.06.14