Présentation



Relations bilatérales

  • Dans le sens France-Argentine

M. Fillon, Premier ministre (décembre 2007) à l’occasion de l’investiture de Mme Kirchner (accompagné de Mme Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi et de M. Hirsch, Haut Commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté) ; M. Bussereau, secrétaire d’Etat aux Transports (janvier 2008) ; M. Hervé Morin, ministre de la Défense (novembre 2009), Mme Idrac, secrétaire d’Etat au Commerce international, (juillet 2010) ; M. Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture (mai 2011) ; M. Edouard Courtial, Secrétaire d’Etat aux Français de l’Etranger (décembre 2011) ; Mme Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités pour l’investiture de Mme Kirchner (décembre 2011) ; M. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, en janvier 2013 (accompagné de M. Cazeneuve, ministre délégué chargé des Affaires européennes et de M. Hamon, ministre délégué chargé de l’Economie sociale et solidaire et de la Consommation) ; Mme Yamina Benguigui, ministre déléguée chargée de la Francophonie (mai 2013) ; Mme Valérie Fourneyron, Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative.


  • Dans le sens Argentine-France

Visite à Paris en avril 2008 de la Présidente de la Nation argentine, Mme Fernandez de Kirchner, accompagnée de M. Taiana, ministre des Relations extérieures, et de M. Julio de Vido, ministre de la Planification fédérale, de l’Investissement public et des Services (entretien avec le président de la République) ; M. Daniel Cameron, secrétaire d’Etat à l’Energie au ministère de la Planification fédérale, de l’Investissement Public et des Services (octobre 2008) ; M. Julio de Vido (mars 2009) ; M. Amado Boudou, ministre de l’Economie et des Finances (décembre 2010) ; entretien entre MM. Taiana et Kouchner en mai 2010, en marge du sommet UE/ALC de Madrid ; entretien entre Mme Alliot Marie et M. Hector Timerman en février 2011 ; entretien entre M. Alain Juppé et M. Hector Timerman en juillet 2011 ; visite à Paris de la Présidente de la Nation argentine, Mme Fernandez de Kirchner en septembre 2011 (entretien avec le Président de la République) ; visite en France de M. Amado Boudou, Vice-président de la Nation (novembre 2012) et de M. Coscia, Secrétaire d’Etat à la Culture (mars 2013).


  • Rencontre bilatérale entre la Présidente Kirchner et le Président Hollande en marge du sommet de Los Cabos (19 juin 2012).


Relations économiques et commerciales

En 2012, l’Argentine reste notre quatrième partenaire commercial de la zone avec des échanges bilatéraux en baisse de 9,2% à 1,7 Md€. Les exportations françaises, constituées de matériels de transports, de machines industrielles et agricoles, de produits pharmaceutiques, de cosmétiques reculent de 5,3% sous l’effet des mesures protectionnistes argentines et le ralentissement de l’activité économique.

Nos importations (produits des industries agricoles et agroalimentaires) ont diminué de 16,6%. Notre excédent commercial affiche toutefois une augmentation de 7,2% à 612,7 M€ (18è excédent commercial de la France). Notre pays confirme sa deuxième place de fournisseur européen de l’Argentine (après l’Allemagne) et devient son 7è fournisseur mondial.

La France demeure l’un des premiers investisseurs étrangers en Argentine (stock d’IDE de 2,5 Mds € en 2012) et quelque 200 groupes français sont implantés ou représentés. La présence française est significative dans plusieurs secteurs : l’agroalimentaire (Danone, Lesaffre, Louis Dreyfus), l’automobile (PSA Peugeot Citroën, Renault), la production d’hydrocarbures (Total), la distribution (Carrefour, Casino), le tourisme et l’hôtellerie (Accor), la santé (Sanofi Aventis, Servier…), les cosmétiques (L’Oréal, Pierre Fabre), les transports (Alstom). Elle représente 65000 emplois directs.

Nos entreprises ont été affectées par la crise de 2001-2002 : la dévaluation et le gel des tarifs ont remis en cause des plans d’investissement ambitieux de long terme qui avaient été décidés dans un cadre monétaire stable (parité peso/dollar).

Après avoir envisagé de renégocier leurs contrats, plusieurs groupes ont sollicité l’arbitrage international. Une dizaine de contentieux sont en cours. Dans certains cas peu nombreux, nos entreprises ont cessé leurs activités en Argentine (groupes bancaires, Suez).


Coopération scientifique, culturelle, universitaire et décentralisée

Notre coopération bénéficie en 2013 d’une enveloppe de 807 272 euros.


Coopération culturelle

Nos deux pays entretiennent dans ce domaine de fortes relations qui ont été institutionnalisées par un accord de coopération signé en 1964. Notre coopération, toujours dynamique, a été marquée ces dernières années par les célébrations croisées du Bicentenaire des indépendances (2010) et par un riche programme de manifestations "Tandem Paris-Buenos Aires" (2011).


Coopération scientifique

La France est un proche partenaire d’un pays à la longue tradition scientifique qui a donné à l’Amérique du Sud ses trois Prix Nobel en Sciences (médecine et chimie). La France est le premier partenaire en nombre de projets.

Notre coopération bilatérale a connu ces dernières années une forte accélération alors que le gouvernement mène une politique en faveur des sciences et de l’innovation (création en 2007 d’un Ministère de la Science de la technologie et de l’Innovation productive).

Nos deux pays ont établi des partenariats dans des domaines divers : ECOS-Sud (mobilité de chercheurs), Bernardo Houssay (mobilité de jeunes doctorants), Saint-Exupéry (thèses en cotutelle), Arfitec (formation d’ingénieurs), BEC.AR (bourses de master et séjours en laboratoires pour les Argentins). Ils développent des équipes de recherche binationales.

Ces dernières années, quatre laboratoires internationaux, une unité mixte internationale et deux centres franco-argentins ont été créés.

Par ailleurs, la poursuite du rapprochement entre institutions françaises et argentines conduit à la signature de nouveaux accords de coopération (écoles de recherche en mathématiques, coopération en matière de nucléaire civil…).


Coopération universitaire

L’Argentine est dotée d’un vaste dispositif universitaire public, qui a célébré ses 400 ans en 2013. Notre coopération, historiquement développée dans les sciences humaines et sociales, s’étend également à l’enseignement technique supérieur et l’ingénierie. Des pôles de recherche de haut niveau ont été mis en place.

Tous les ans, la France accueille 900 étudiants argentins (3è pays d’accueil). En 2012, 500 étudiants français ont effectué une mobilité en Argentine.

Par ailleurs, l’Argentine est le premier Etat sud-américain avec lequel la France a signé un accord vacances-travail, entré en vigueur en 2011.


Coopération décentralisée

La coopération décentralisée s’est particulièrement développée depuis le premier Forum franco-argentin qui s’est tenu en 2008. Les deuxièmes rencontres France-Argentine de Biarritz et Pau (novembre 2012) ont également été un succès.

Plusieurs partenariats actifs sont en cours sur des thématiques telles que le développement durable, les pôles de compétitivité, la formation professionnelle, la protection et la gestion des territoires, le tourisme, les politiques culturelles.


Mise à jour : 07.02.14