conseils-aux-voyageurs/infos-pratiques-20973/risques/risques-sanitaires/

Risques sanitaires

Dernière mise à jour le: 2 novembre 2012 - Information toujours valide le: 31 Août 2014

Grippe aviaire

La grippe aviaire est une infection virale du groupe Influenzavirus A. Elle peut toucher presque toutes les espèces d’oiseaux, sauvages ou domestiques. Elle est responsable d’une épizootie dans certains pays (notamment en Asie du sud-est).

Fortement contagieuse pour certaines espèces, elle peut entraîner une mortalité élevée. Le virus Influenza aviaire peut éventuellement infecter d’autres espèces animales comme le porc ou d’autres mammifères. Dans certaines conditions (contacts fréquents et intensifs avec des sécrétions respiratoires ou des déjections d’animaux infectés), la maladie peut se transmettre à l’homme.

Avant un séjour à l’étranger, il est recommandé :

  • de prendre contact avec son médecin traitant afin de vérifier les mesures de prévention sanitaires et les vaccinations nécessaires pour votre voyage (la question de la vaccination anti-grippale saisonnière pourra, notamment être abordée) ;
  • de se renseigner sur la situation sanitaire locale en consultant les sites Internet suivants :

Pendant le voyage, afin d’éviter tout risque de contamination, il est conseillé :

  • de se tenir à distance des élevages de volailles et de porcs, des marchés d’animaux vivants, des fermes ou des zoos, des combats de coqs ;
  • de ne pas manipuler les cadavres d’oiseaux et d’éviter le contact avec leurs déjections (l’attention des chasseurs est particulièrement attirée) ;
  • de ne pas ramener de volaille vivante à son domicile ;
  • de se laver les mains régulièrement avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions de lavage hydro-alcooliques ;
  • d’éviter de marcher pieds nus ou en sandales dans les marchés ou à proximité d’élevage de volailles (penser à laver soigneusement les pieds des enfants).

Sur le plan alimentaire, il est recommandé :

  • d’éviter la consommation de produits alimentaires crus ou peu cuits ;
  • d’isoler la viande de volaille crue des aliments cuits ou prêts à la consommation ;
  • de ne pas utiliser la même planche à découper ni le même couteau pour préparer les viandes crues et les aliments cuits ou prêts à la consommation ;
  • d’éviter de gober les œufs, de ne pas utiliser d’œuf cru ou à la coque dans des plats qui ne seront pas cuits ensuite ;
  • de laver scrupuleusement, à l’eau et au savon, toutes les surfaces et tous les ustensiles ayant servi à manipuler des aliments ;
  • de se laver les mains soigneusement après la manipulation des produits crus avant cuisson.

Après le retour, en cas de syndrome grippal (fièvre, fatigue, douleurs musculaires, maux de tête, toux, écoulement nasal) et/ou de conjonctivite, contactez votre médecin traitant ou le Centre 15 de votre département (Tél. : 15).

Pour en savoir plus

Vous pouvez contacter la ligne Info’grippe au 0 825 302 302 (0,15 € ttc/min depuis un poste fixe en France. Service joignable depuis l’étranger). Le numéro est ouvert du lundi au samedi (hors jours fériés) de 9h00 à 19h00.

Document réalisé en collaboration avec la Direction Générale de la Santé.

Santé / Vaccinations

31 octobre 2012 / Informations du Ministère des Affaires sociales et de la Santé concernant la vaccination contre la typhoïde.

Des informations sommaires sur les conditions sanitaires sont indiquées dans les fiches pays de ce site. Il s’agit avant tout d’un aide mémoire. Il y a tout intérêt à compléter ces informations par celles qui sont disponibles sur d’autres sites, notamment les sites suivants :

Consultez en particulier votre médecin traitant avant tout voyage dans un pays impaludé ou touché par des maladies endémiques nécessitant des soins ou des mesures préventives (vaccinations, traitement du paludisme, règles d’hygiène de base, etc.).

Liste des centres habilités à effectuer la vaccination antiamarile et à délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune.

Grippe A (H1N1)

Les premiers cas de grippe A/H1N1 ont été rapportés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en avril 2009, débouchant sur une pandémie qui a touché le monde entier pendant l’hiver 2009-2010. Quelques cas ont resurgi à l’hiver 2010-2011.

Les syndromes sont ceux d’une grippe saisonnière : fièvre, toux, écoulement nasal, douleurs articulaires et/ou musculaires.

Avant un séjour à l’étranger, il est recommandé :

  • de prendre contact avec son médecin traitant afin de vérifier les mesures de prévention sanitaires et les vaccinations nécessaires pour votre voyage ;
  • de s’informer sur la situation sanitaire locale en consultant les sites du ministère de la Santé et de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Pendant le voyage, en cas de présence du virus dans le pays de séjour, il est conseillé :

  • de se conformer aux recommandations émises par les autorités sanitaires locales, notamment :
  • d’éviter les lieux de rassemblement public ;
  • de respecter les règles d’hygiène élémentaire (lavage soigneux et régulier des mains avec de l’eau savonneuse ou des solutions hydro-alcooliques et aération des pièces de vie notamment) ;
  • de porter une attention toute particulière aux personnes les plus vulnérables (les enfants et personnes âgées ou fragiles en particulier) ;
  • d’éviter le contact avec les personnes malades ;
  • de consulter un médecin en cas de fièvre ou de symptômes grippaux (courbatures, douleurs musculaires notamment) ;
  • de se tenir informé de la situation sanitaire locale.
  • de contacter le poste diplomatique en cas de difficulté à obtenir les soins ou le traitement prescrit par un médecin local ou par le médecin conseil de l’ambassade.

En cas de syndrome grippal dans les sept jours suivant le retour, contactez votre médecin traitant ou le Centre 15 de votre département (Tél. : 15).

Document réalisé en partenariat avec la Direction Générale de la Santé.

©2010 Ministère des Affaires étrangères et du Développement international