conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/taiwan/

Taïwan

Dernière mise à jour le: 20 septembre 2013 - Information toujours valide le: 23 Avril 2014

Sécurité

Il est vivement conseillé aux voyageurs de s’enregistrer en ligne avant leur départ pour Taiwan sur l’application Ariane du site France Diplomatie. Cette démarche permettra au centre de crise du ministère des Affaires étrangères et du Développement international et au Bureau Français de Taipei en cas de crise uniquement, de les contacter dans l’hypothèse où des messages d’alerte seraient adressés ou des opérations de secours seraient organisées (voir lien vers le portail Ariane ci-dessus).

La délinquance est modérée. Toutefois, des cas d’agressions d’étrangers (au poing, voire même parfois à l’arme blanche) sont sporadiquement recensés, notamment dans certains bars, clubs ou discothèques ou à la sortie de ces derniers. Il est donc recommandé aux visiteurs et touristes d’adopter dans ces lieux des règles élémentaires de prudence et d’éviter tout comportement équivoque, qui pourrait être interprété comme provocateur ou vexant.

Risque sismique

L’île de Taïwan est située en zone de forte activité sismique. Pour obtenir plus d’informations sur la conduite à tenir en cas de séisme, vous pouvez consulter la fiche réflexe de ce site qui est consacrée à ce sujet dans la rubrique "Infos pratiques". Si un tremblement de terre se produisait lors d’un séjour touristique, il est recommandé à nos ressortissants de prendre immédiatement contact avec leurs familles ou leurs proches afin de les rassurer sur leur sort ou, le cas échéant, en cas de problème de communication avec l’extérieur, avec les services du Bureau Français de Taipei.

Typhons

La période des typhons s’étend de juillet à octobre. Les typhons peuvent entraîner des inondations, des glissements de terrain et des accidents en ville, causés notamment par la chute d’enseignes commerciales.

Les alertes sont données à l’avance par le Central Weather Bureau (en chinois et en anglais), qui fournit des informations sur la progression des typhons, leur intensité et les régions affectées.

Les consignes de sécurité sont relayées par l’ensemble des médias. Les chaînes de télévision fournissent une couverture en temps réel 24 heures sur 24. Des informations régulières sont diffusées en anglais par la radio ICRT (FM 100.7 à Taipei et Kaohsiung, FM 100.1 à Taichung). Des éléments détaillés peuvent être obtenus aux numéros de téléphone spéciaux 166 ou 167 (en chinois).

De plus amples conseils sur la conduite à tenir en cas de typhons sont accessibles sur la fiche réflexe de ce site consacrée aux risques climatiques (rubrique "Infos pratiques").

Transports

Infrastructure routière

Les réseaux routier et autoroutier sont bien entretenus. Il est possible d’obtenir des informations sur l’état de ces réseaux en consultant le site internet http://www.thb.gov.tw.

A noter que les accidents de la circulation touchent dans une très grande majorité les utilisateurs de scooters. Ce moyen de transport léger et rapide est très répandu à Taïwan. Son utilisation répond à des règles spécifiques : conduite uniquement autorisée sur la voie de droite de la chaussée et port du casque obligatoire.

Transport aérien

Deux compagnies aériennes taïwanaises assurent des liaisons internationales à destination de l’Europe : la compagnie privée Eva Air, qui propose 3 vols hebdomadaires directs vers Paris, 3 vols vers Amsterdam et Vienne (via Bangkok), et un vol quotidien vers Londres (via Bangkok également) ; et la compagnie China Airlines, qui dessert certaines capitales européennes : Francfort, Vienne, Rome (via Abu Dhabi), Amsterdam (via Bangkok).

Ces compagnies sont aux standards internationaux.

La compagnie KLM dessert également plusieurs fois par semaine Taipei via Bangkok.

Le réseau de liaisons aériennes intérieures est développé, avec 6 compagnies aériennes : Eva Air, TransAsia Airways, Uni Air, Far Eastern Transport, Mandarin Airlines et Daily Air Corporation.

Entrée / Séjour

Visa

Le visa n’est pas obligatoire pour un séjour de moins de 90 jours. Dans tous les cas, la validité du passeport doit être supérieure à 6 mois, au risque de se voir interdire l’entrée du territoire.

Important : à l’entrée et pendant le séjour à Taïwan, les peines de prison encourues pour la consommation, la production et la culture, le trafic ou la simple possession de drogues de toutes catégories sont particulièrement sévères. La législation peut prévoir jusqu’à la peine capitale dans certains cas extrêmes.

Pour des séjours plus longs, les visas sont à solliciter auprès du Bureau de Représentation de Taipei en France.

Santé

Pour toute information sur l’évolution des maladies à Taïwan, se connecter au site du Centre de contrôle des maladies (Center for Disease Control, CDC) du ministère taïwanais de la Santé.

Les maladies les plus fréquentes sont les hépatites virales et la dengue (au sud de l’île). Les épidémies d’entérovirus sont fréquentes et touchent particulièrement les enfants en bas âge.

Le système de soins est de bonne qualité.

Grippe A/H7N9

Le 24 avril 2013, les autorités sanitaires taïwanaises ont fait état d’un premier cas de contamination par le virus H7N9 d’un Taïwanais revenant sur l’île après un voyage en Chine continentale. Après avoir été placé en isolement et avoir suivi un traitement pendant un mois, le patient, désormais guéri, est sorti de l’hôpital le 24 mai. Aucune transmission interhumaine n’a été détectée.

Suite aux premiers cas de contamination par le virus H7N9 en Chine continentale à la fin du mois de mars 2013, les autorités taïwanaises, qui font preuve d’une grande transparence, ont renforcé la vigilance et pris des mesures préventives. Dès le 3 avril, le virus H7N9 a été répertorié comme une maladie devant impérativement être notifiée aux autorités sanitaires par le personnel médical, son diagnostic entraînant une mise en quarantaine.

Consulter le site du Bureau français de Taipei pour de plus amples informations sur les mesures prises par les autorités taïwanaises et pour les bonnes pratiques à observer par précaution, ainsi que les sites suivants :

le site internet du ministère français de la santé ;
le site internet du centre taïwanais de contrôle des maladies (en anglais)

Virus de la Dengue

Le Centre de contrôle des maladies (Center for Disease Control, CDC) du ministère taïwanais de la santé a recensé le plus grand nombre de cas de fièvre virale de la dengue dans le sud-est de l’île : les statistiques 2012 de cet organisme font état d’une stabilisation des atteintes autour de 1 700 cas relevés fin 2011, dont 20 atteintes hémorragiques à l’origine de 5 décès.

La dengue est une maladie transmise par les moustiques, même pendant la journée. Elle se manifeste habituellement par un syndrome grippal (fièvre, douleurs musculaires). Des complications hémorragiques sont possibles (la prise d’aspirine est à éviter dans la mesure où elle est susceptible d’accroître la tendance hémorragique).

En général, il convient de respecter les mesures habituelles de protection contre les moustiques (vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements). Il n’existe ni vaccin, ni traitement médicamenteux préventif contre la dengue.

Vaccinations

La vaccination contre l’hépatite A et B est recommandée. La vaccination contre l’encéphalite japonaise peut être nécessaire (à pratiquer dans un centre médical sur place).

Qualité de l’eau et alimentation

Consommer de l’eau minérale. Eviter de boire l’eau du robinet qui n’aurait pas été bouillie. S’abstenir de consommer des produits non cuits dans les petits restaurants.

Avant le départ, consulter le médecin traitant et souscrire une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement sanitaire.

Entérovirus EV71 (maladie main-pied-bouche)

Le Centre de contrôle des maladies (Center for Disease Control, CDC) rappelle que la période maximale de contamination s’échelonne d’avril à septembre, avec un pic au moment des rentrées scolaires. La majorité des cas a été localisée dans le sud-ouest de l’île, en particulier dans le district de Tainan. Les enfants de moins de deux ans sont les plus fréquemment atteints. L’infection par entérovirus EV 71 reste une maladie saisonnière fréquente à Taïwan. Plusieurs incidences récurrentes ont été relevées en 1998, 2000 à 2002, 2007 (un décès), 2008 (14 cas mortels sur 366 contaminations relevées cette année-là), 2009 (deux décès) et enfin 2011 (avec 4 cas mortels identifiés pour 59 atteintes).

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Contacts utiles

©2010 Ministère des Affaires étrangères et du Développement international