conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/koweit-12273/

Koweït

Dernière mise à jour le: 19 septembre 2014 - Information toujours valide le: 19 Septembre 2014

Dernière minute

Dans le contexte de l’intervention contre Daech de la coalition internationale, les Français résidant ou de passage dans le pays sont invités à renforcer leur vigilance. Les personnes non inscrites au registre consulaire sont invitées à se signaler au consulat de France le plus proche et, pour les Français de passage, à s’inscrire sur Ariane.

Sécurité

Recommandations générales

La situation intérieure est calme. Toutefois, d’une façon générale, il convient d’éviter tout rassemblement.

La circulation est possible sur l’ensemble du territoire.

Nos compatriotes sont également invités à faire preuve de discrétion dans les espaces publics, notamment dans les localités périphériques, en dehors de la capitale.

Il est recommandé aux voyageurs de se faire connaître à l’ambassade.

Urgences : 112 (regroupant police, secours, pompiers)

Transports

Réseau routier

Les réseaux urbains et routiers sont de très bonne qualité. Il convient toutefois d’observer la plus grande prudence en matière de circulation routière et d’adopter une conduite d’une extrême vigilance, notamment la nuit.

Les Français qui souhaitent conduire au Koweït doivent être détenteurs d’un permis international.

En cas d’accident de la circulation, il convient d’appeler le 112 (n° d’urgence) afin d’indiquer sa position.

Les randonnées hors pistes dans le désert sont potentiellement dangereuses en raison du risque de présence de munitions et de mines résiduelles.

Entrée / Séjour

Visa

Les ressortissants de plusieurs pays, dont la France, peuvent entrer au Koweït sans avoir besoin de posséder au préalable un visa d’entrée. Celui-ci leur est délivré (séjour temporaire de 3 mois maximum) à l’aéroport international de Koweït (3KD = 8,16 €, au taux en vigueur le 01/04/2013) sur un passeport ordinaire.

Toutefois, les autorités koweïtiennes ne reconnaissent pas le passeport d’urgence qui peut être délivré, dans certains cas, par nos préfectures ou nos consulats. Tout voyageur se présentant aux services de l’immigration muni de ce document de voyage risque de ne pas être autorisé à entrer sur le territoire koweïtien et d’être expulsé.

Pour un séjour de plus de trois mois, un permis de résidence doit être sollicité par l’intermédiaire d’un parrain local ("sponsor" ou "kafil"). Les documents suivants doivent alors figurer au dossier :

  • permis de travail délivré par le Ministère koweïtien du Travail et des Affaires sociales (demandé par l’employeur) ;
  • extrait du casier judiciaire ;
  • passeport et quatre photographies d’identité en couleur de format 30x40 mm.
  • examen médical comprenant : radio pulmonaire de recherche de la tuberculose, tests de dépistage du sida, des MST et du paludisme, détermination du groupe sanguin, vérification de la vaccination contre la méningite.

Pour plus amples informations, prendre l’attache de la section consulaire de l’Ambassade du Koweït à Paris, adresses des missions étrangères en France (sur le site de la Maison des Français de l’étranger).

Santé

Coronavirus

Les zones géographiques identifiées à risque ou potentiellement à risque incluent, à présent, l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, les Emirats arabes unis, l’Iran, l’Irak, Israël, la Jordanie, le Koweït, le Liban, Oman, le Qatar, les Territoires palestiniens, la Syrie et le Yémen.

Des investigations sont toujours en cours par les autorités sanitaires locales en lien avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). A ce stade, l’OMS considère le risque de transmission interhumaine avéré mais limité. La source de transmission de ce nouveau Coronavirus est toujours à l’étude. Une surveillance particulière a été mise en place en France.

A ce jour, aucune mesure de restriction des voyages en direction ou en provenance de ces pays en raison du coronavirus n’est justifiée.

Les coronavirus sont une vaste famille de virus susceptibles de provoquer un large éventail de maladies chez l’homme, qui vont du rhume banal jusqu’à une atteinte respiratoire sévère. La présentation la plus fréquente associe de la fièvre et une infection pulmonaire.

Les mesures d’hygiène classiques sont recommandées pour limiter les risques de transmission de ce virus, en particulier le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydro-alcoolique.

Eviter tout contact avec les animaux en particulier avec les chameaux et les dromadaires.

Sur place, en cas de forte fièvre et de difficultés respiratoires, il convient de consulter un médecin sans délai.

En cas de fièvre ou de symptômes respiratoires dans les jours qui suivent le retour en France, il convient de consulter un médecin ou d’appeler le centre 15 (téléphone: 15) en signalant ce voyage.

Pour toute information complémentaire, consulter le site internet du ministère français de la santé et celui de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Aucun autre risque sanitaire particulier n’est à signaler. Les voyageurs en provenance des pays touchés par la fièvre jaune doivent être munis d’un certificat de vaccination contre cette maladie. Aucun contrôle particulier ou examen n’est requis pour un court séjour. Il convient toutefois, comme pour tout déplacement à l’étranger, de contracter une assurance de rapatriement sanitaire.

Vaccinations
  • La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est recommandée.
  • Autres vaccinations conseillées (selon les conditions d’hygiène et la durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B.
  • Pour des séjours de longue durée, la vaccination contre la rage peut être recommandée.
Pour de plus amples renseignements, vous pouvez consulter les sites suivants :

Infos utiles

Us et coutumes
  • Le Koweït est un Etat musulman, où il convient que le visiteur respecte les habitudes locales et privilégie dans son comportement la discrétion.
  • Une tenue vestimentaire correcte est de rigueur, même si les femmes ne sont pas astreintes au port du voile. Les shorts sont fortement déconseillés pour les hommes en dehors des clubs de sport privés ; il en est de même pour les maillots de bain féminins.
  • Les prises de vues, photographies ou films font l’objet d’une attention particulière. Il est strictement interdit de prendre une personne en photographie sans son accord préalable, surtout s’il s’agit d’une femme.
  • Les photographies d’infrastructures officielles (forces de sécurité, palais, aéroport, ports, industrie pétrolière…) sont également interdites et les contrevenants poursuivis.
  • Il est fortement déconseillé de manger, boire ou fumer dans la rue et dans les lieux publics pendant le mois de jeûne du Ramadan.
Législation locale
  • Le concubinage n’est pas reconnu.
  • La consommation de porc et d’alcool est interdite. Toute tentative d’importer ces produits sur le territoire koweitien est passible d’une peine de prison.
  • L’usage des stupéfiants est sévèrement réprimé, leur trafic est passible de la peine de mort.
Divers

Climat : de mai à octobre, la température peut être supérieure à 50°C dans la journée et ne descend pas en dessous de 25°C la nuit, avec un taux d’hygrométrie très bas.

Contacts utiles

Urgences : 112 (regroupant police, secours, pompiers)

  • Hôpitaux publics

Mubarak Hospital : +965 25 31 27 00

Sabah Hospital : +965 24 81 20 00

Al Razi Hospital : +965 24 84 60 00

Chest Hospital : +965 24 84 94 00

  • Hôpitaux privés

Kuwait Clinic : +965 25 72 91 65

Al Salam Hospital : +965 22 53 31 77

Mosawat Hospital : +965 25 71 15 33

Hadi Clinic : +965 25 31 25 55

©2010 Ministère des Affaires étrangères et du Développement international